Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  TIBET
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  CONSTITUTION
  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
 
Mise à jour 09:00(GMT+8), 22/10/2001
CHINE  

Jiang Zemin donne lecture de la Déclaration des Dirigeants de l'APEC


Jiang Zemin donne lecture de la Déclaration des Dirigeants de l'APEC
Le président chinois Jiang Zemin a donné lecture à la presse de la Déclaration des Dirigeants de la 9ème réunion des leaders des entités économiques de l'APEC (Coopération économique d'Asie-Pacifique), dimanche après-midi, à Shanghai.

Jiang a dit: Nous, dirigeants des entités économiques de l'APEC, avons tenu notre première réunion du 21ème siècle. Vue sous les différents angles, cette réunion a eu lieu à un moment crucial, un moment de grand espoir et de grands défis. Sûrs de grands potentiels de notre région, nous avons décidé de répondre à ces défis et de réaliser une prospérité commune, à travers une large participation et une étroite coopération.

La priorité a été donnée à l'étude de la situation économique globale et régionale. Voici notre attitude nette vis-à- vis du marché: Nous avons pleine confiance dans les perspectives de la croissance aux moyen et long termes en Asie-Pacifique. Notre confiance est fondée sur la conviction que les bases dans nos économies demeurent solides. Cependant, nous avons reconnu que l'actuelle baisse a affecté le futur à court terme de la région et que les risques de défaut se sont accrus sous l'impact de l'attaque terroriste subie aux Etats-Unis le 11 septembre. L'APEC doit travailler pour remédier à cette situation de baisse, tel est le consensus auquel nous sommes parvenus, a dit Jiang.

Nous avons travaillé pour adopter des politiques de pro- croissance non seulement pour venir à bout des actuelles difficultés, mais aussi pour jeter une plus solide base pour une croissance et un développement soutenus.

Nous estimons qu'il est très important pour les économies d'agir rapidement et décidément pour stabiliser les marchés, stimuler la demande globale et favoriser une reprise le plus tôt possible de l'activité économique globale. Nous nous sommes mis d'accord sur la nécessité d'accélérer la réforme structurelle.

La baisse actuelle montre aussi que l'APEC doit soutenir son processus vers les économies plus ouvertes et plus prospères. Nous avons renouvelé notre soutien à l'APEC, ce forum de coopération économique régionale d'Asie-Pacifique.

Nous sommes déterminés à assurer que tous les individus dans notre communauté bénéficient des opportunités de la globalisation et de la nouvelle économie. Nous soulignons que la coopération économique et technique ainsi que la formation de la capacité humaine sont des moyens importants pour réaliser les objectifs susmentionnés. Pour ce faire, nous avons adopté, lors du sommet de la formation de la capacité des ressources humaines de cette année la "Déclaration de Beijing" et avons appelé à prendre des mesures concrètes pour matérialiser cette proposition.

Nous avons élaboré la stratégie numérique de l'APEC orientée vers l'action, à long terme et d'une vue lointaine, qui vise au développement de la nouvelle économie. L'objectif de cette stratégie est de construire la société numérique dans la région APEC, et au moyen des techniques avancées d'information et de télécommunications, d'améliorer l'application généralisée de l'Internet, en vue de promouvoir la croissance rapide de l'économie, d'accroître l'emploi et d'améliorer le niveau de vie.

Nous réaffirmons nos engagements que nous avons pris depuis toujours, c'est de promouvoir la libéralisation et l'ouverture du commerce et des investissements dans la région et dans le monde. Nous sommes déterminés à lutter contre le protectionnisme commercial sous ses différentes formes. Nous soutenons fermement le système multilatéral du commerce, basé sur l'ouverture, l'équité et la règle du jeu. Nous soutenons le lancement d'un nouveau round de négociations à partir de la 4ème conférence ministérielle de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC). La situation actuelle, avec le ralentissement de l'économie, accentue l'urgence de ce travail. Par conséquent, nous souhaitons la bienvenue à la Chine et à d'autres membres à entrer à l'OMC. Ce progrès historique rend non seulement l'OMC une organisation commerciale de dimension mondiale, mais consolide aussi la base de la coopération économique globale.

Nous avons noté que face aux défis, nous devons persister dans l'objectif Bogor de l'APEC, soit la réalisation avant 2010 pour les entités économiques développées de la région d'Asie-Pacifique, et avant 2020 pour les autres, de la libéralisation du commerce et de l'investissement. Nous réaffirmons que nous persisterons dans la modalité de coopération originale de l'APEC. Parallèlement, l'APEC doit suivre le cours du temps, relever les défis de l'économie régionale et mondiale et faire preuve de sa vitalité.

Par conséquent, nous rendons public ce jour l' "Accord de Shanghai" et déterminons, pour le développement de l'APEC un agenda stratégique et à portée lointaine. L' "Accord de Shanghai" témoigne non seulement de notre détermination à honorer nos engagements, mais décrit aussi certaines démarches clés qui seront prises pour réaliser l'objectif Bogor.

Dans l' "Accord de Shanghai", nous nous engageons à:

Primo, définir un cadre politique orienté vers le nouveau siècle pour l'APEC et élargir les perspectives du développement futur de l'APEC.

Secundo, clarifier davantage la stratégie pour la concrétisation de l'objectif Bogor de l'APEC. Les principaux moyens comprennent entre autres: élargir et renouveler le plan d'action important de l'APEC "Osaka action agenda", autoriser certains membres à appliquer et à exécuter, sous forme d'exploration, les propositions de l'APEC pour promouvoir l'application des politiques commerciales favorisant le développement de la nouvelle économie, exécuter le principe de l'APEC en matière de facilité au commerce et améliorer la transparence de la gestion de l'économie.

Tertio, intensifier le mécanisme d'exécution de l'APEC. Les mesures à prendre comprennent entre autres l'intensification du mécanisme d'examen du plan d'action unilatéral, celle de la coopération économique et technique ainsi que celle de la formation de la capacité des ressources humaines.

Etant donné la gravité des attaques terroristes aux Etats-Unis, nous avons, au cours de notre réunion, engagé en particulier une discussion sur le problème de lutte contre le terrorisme. Nous condamnons fermement cette action terroriste ahurissante. Celle-ci porte atteinte à la paix, à la prospérité et à la sécurité de toute nation, de toute croyance et de tout pays. Nous nous engageons à intensifier la coopération au sein de l'ONU, de l'APEC et des autres organisations internationales, pour limiter les impacts économiques dus à cet événement, à prévenir et à empêcher la réapparition de tel incident nulle part ailleurs sous quelle que forme que ce soit.

Pour terminer, je voudrais conclure mon intervention avec la conviction commune de l'APEC: Avec nos efforts communs, l'APEC sera devenue une organisation de coopération plus étroite et plus puissante. L'objectif grandiose que nous avons défini ce jour sera atteint. Et nous accueillirons la prospérité commune de la région d'Asie-Pacifique.

Merci.




Sous Cette Rubrique
 

Le président chinois Jiang Zemin a donné lecture à la presse de la Déclaration des Dirigeants de la 9ème réunion des leaders des entités économiques de l'APEC (Coopération économique d'Asie-Pacifique), dimanche après-midi, à Shanghai.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2001   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.