Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 10:37(GMT+8), 17/03/2002
CHINE  

Rapport d'activités du gouvernement présenté par le Premier ministre chinois Zhu Rongji (VII)

VI. METTRE EN OEUVRE LA STRATEGIE DE RENOUVEAU DE LA NATION GRACE AUX SCIENCES ET A L'EDUCATION, ET CELLE DE DEVELOPPEMENT DURABLE, ET RENFORCER L'EDIFICATION DE LA CIVILISATION SPIRITUELLE

Promouvoir le progrès et l'innovation scientifiques et techniques. Il faudra accélérer la mise en place d'un système national d'innovation et renforcer la recherche fondamentale et l' étude des hautes et nouvelles technologies d'importance stratégique en vue d'accroître notre capacité d'innovation autonome. Pour assurer la montée en gamme des branches industrielles et devenir plus compétitif sur le marché, on devra consacrer de plus grands efforts aux recherches en matière de technologies clés et d'intérêt général, et activer la conversion des découvertes scientifiques en applications industrielles. A cet effet, le mécanisme d'investissement à risque et celui de stimulation des innovations devront être établis ou améliorés. Il faudra poursuivre en profondeur la réforme du système d' administration des institutions scientifiques en encourageant les laboratoires et les instituts travaillant sur des projets d' utilité publique à accélérer leur propre réforme. On s'efforcera de briser tous les cloisonnements et de rationaliser la répartition des moyens dont dispose le pays dans le domaine de la recherche, de manière à mettre en place un système de gestion visant à conjuguer les efforts des secteurs concernés, des instances locales, des universités et des entreprises. On attachera une plus grande importance aux centres de développement technologique des moyennes et grandes entreprises. On devra donner une impulsion aux sciences sociales, dont la philosophie, et veiller tout particulièrement à étudier les grands projets qui touchent à l'intérêt général, visent loin et revêtent une importance stratégique. En fin, il faudra mieux assurer la protection et la gestion de la propriété intellectuelle et moraliser les activités académiques.

Continuer à développer en priorité l'enseignement. On s'attachera à améliorer la qualité globale des élèves et on intensifiera le travail d'éducation politique et idéologique parmi eux afin de promouvoir leur développement harmonieux sur le plan moral, intellectuel, physique et esthétique. Il faudra renforcer l' enseignement de base, consolider et développer les résultats enregistrés dans nos efforts pour généraliser la scolarité obligatoire de neuf ans et faire disparaître l'analphabétisme parmi les jeunes et les moins jeunes des régions rurales, et veiller notamment à généraliser de façon accélérée l'enseignement obligatoire dans les régions déshéritées et celles peuplées d' ethnies minoritaires. On devra également promouvoir la réforme du système de gestion en matière d'enseignement obligatoire, et ce au niveau des districts en particulier, et assurer une rémunération ponctuelle et exacte des enseignants. Il faudra développer activement l'enseignement secondaire du deuxième cycle. On s' attachera à promouvoir l'enseignement supérieur et l'on réajustera l'agencement des disciplines en fonction des nouvelles évolutions. On fera de plus grands efforts en vue de développer l'enseignement professionnel dans les écoles secondaires et supérieures. On réformera les programmes d'études et on renouvellera le contenu des manuels afin d'améliorer la qualité de l'enseignement. On continuera à faire progresser la réforme du système de gestion des universités et à promouvoir un mode de gestion de leurs services d' intendance qui soit économiquement rentable. On veillera à améliorer la formation générale du corps enseignant sur les plans tant politique que professionnel. On cherchera à informatiser l' éducation et à développer l'enseignement moderne à distance. Les autorités gouvernementales devront accorder plus de fonds à l' éducation. On encouragera les différents milieux de la société à créer des écoles tout en réglementant la création et le fonctionnement des établissements scolaires privés ou à capitaux chinois et étrangers.

Mettre en oeuvre sérieusement la politique de formation de talents. Il faudra suivre fermement la politique recommandant des cadres à la fois révolutionnaires, jeunes, cultivés et spécialisés, de même que maintenir le principe combinant l'intégrité morale et l'aptitude professionnelle, et ce pour accélérer la formation et la sélection des compétences qui répondent aux exigences de la réforme et de l'ouverture sur l'extérieur ainsi qu'à celles de la modernisation du pays. On a besoin surtout des talents spécialisés dans le secteur de la high-tech et des spécialistes qui maîtrisent parfaitement la finance internationale, la comptabilité, le commerce, le droit ou le management moderne. Il faudra approfondir la réforme du système des cadres et du personnel et parfaire les mécanismes de sélection, d'embauche, d'appréciation par examen, d' encouragement et de supervision. On devra savoir découvrir et employer sans hésitation de jeunes talents qui excellent dans les domaines scientifique et technique. On fera jouer pleinement leur rôle aux ingénieurs, aux techniciens et aux ouvriers qualifiés. On matérialisera la politique de rémunération tenant compte du niveau technique, de la capacité de gestion et des autres éléments en récompensant réellement les scientifiques et les administrateurs supérieurs qui se distinguent par leur rôle remarquable dans le travail professionnel. On prendra de nouvelles mesures pour attirer et engager des experts étrangers de haut niveau et inciter les étudiants chinois à l'étranger à rentrer au pays pour y créer leur propre entreprise.

Suivre la voie d'un développement durable. Il faudra poursuivre le planning familial, l'une des politiques fondamentales de l'Etat, faire appliquer la Loi sur la démographie et le planning familial. On accordera une attention particulière à la limitation des naissances surtout dans les régions rurales et dans la population flottante pour maintenir un taux faible de natalité et protéger la santé de la mère et de l'enfant. On exécutera consciencieusement le Programme de développement des femmes et des enfants, et on défendra plus fermement les droits et intérêts légitimes des femmes et des mineurs. On se souciera davantage du troisième âge et on accordera une aide et un soutien plus efficaces aux handicapés. On devra, en vertu de la loi, protéger et exploiter judicieusement les terres, les gisements miniers, l'eau douce, les mers, les forêts, les prairies et les ressources climatiques, faire respecter scrupuleusement la réglementation concernant la gestion des terres arables et des bois, et veiller à économiser l' eau et les sources d'énergie. On s'efforcer d'élever le taux d' exploitation polyvalente des ressources et parfaire le système de l'utilisation payante. On s'attachera à protéger l'environnement et à lutter contre la pollution en accordant toujours plus de fonds à ce secteur. On accélérera l'exécution des projets d' aménagement clés et on prendra des mesures plus efficaces pour contrôler et réduire les rejets et les émissions des matières polluantes, de manière à améliorer la qualité de l'environnement sur les principaux cours d'eau ainsi que dans les régions riveraines, les agglomérations urbaines et les zones maritimes. On encouragera une production non polluante et propre et on développera les industries de protection de l'environnement. On s' attachera à créer des zones écologiques modèles. Il faudra aussi déployer de plus grands efforts pour le reboisement et la plantation de pelouses. On protégera mieux les zones humides. On mettra en place un système de protection de l'environnement et de prévention contre les calamités naturelles. On développera le secteur sanitaire en accordant une attention toute particulière à la santé publique et au travail médical dans les régions rurales où l'on devra investir des fonds plus importants et essayer diverses formes d'assurance maladie et améliorer autant que possible les conditions médicales des dispensaires. Et on veillera à prévenir et à combattre les maladies graves, telles que maladies contagieuses, les maladies professionnelles et les maladies endémiques, qui nuisent sérieusement à la santé de la population. On encouragera les habitants à se livrer à des activités sportives pour fortifier leur constitution physique et on incitera les sportifs à améliorer leurs performances. On mènera à bien tous les préparatifs nécessaires à l'organisation des Jeux olympiques de l' an 2008 à Beijing de façon à ce que ce grand événement contribue à l'ouverture et à la réforme de même qu'à la modernisation de la capitale.

Promouvoir les valeurs morales. On poursuivra les efforts en vue d'éduquer les cadres et la population dans l'esprit du marxisme-léninisme, de la pensée de Mao Zedong, de la théorie de Deng Xiaoping et du concept important dit de la "triple représentativité". On continuera à tout faire pour que le pays soit gouverné en vertu de la loi et à la lumière des principes moraux. A cet effet, on devra concrétiser le "Programme d' application des principes régissant l'éducation morale des citoyens" et mettre à l'honneur dans toute la société les principales valeurs éthiques: patriotisme et respect de la loi, politesse et honnêteté, solidarité et amabilité, diligence et confiance en soi, professionnalisme et dévouement. On veillera tout particulièrement à l'éducation patriotique et à développer l' esprit de renouveau de la nation chinoise. Il faudra lancer une campagne de vulgarisation des connaissances scientifiques, combattre l'obscurantisme et la superstition, promouvoir l'esprit scientifique et préconiser des modes vie à la fois sains et civilisés. On poursuivra dans la population les activités destinées à développer les valeurs morales socialistes. On continuera à développer de façon accélérée les sciences sociales, les lettres, les arts, la presse, l'édition, la radiodiffusion, le cinéma, la télévision et les autres secteurs culturels; on continuera toujours à servir le peuple et le socialisme et à donner une bonne orientation à l'opinion publique et on fera voir le jour à de plus nombreuses oeuvres remarquables reflétant les réalités de notre époque et traduisant la volonté du peuple. On intensifiera la réforme dans les domaines de la presse, de l' édition, de la radiodiffusion, du cinéma et de la télévision. On attachera une grande importance au rôle de l'Internet et à sa gestion. On s'efforcera de renforcer la construction de bibliothèques, de musées, de maisons de la culture, de maisons des sciences, de services d'archives et d'autres installations culturelles ou sportives publiques, et on consacrera de plus grands efforts à la préservation et à la protection du patrimoine culturel. On perfectionnera la politique en matière d'industrie culturelle en encourageant les différents milieux de la société à contribuer au développement de l'oeuvre culturelle. On poursuivra en profondeur et de manière durable la lutte contre la pornographie et les autres publications illégales, et on sévira contre les éditions piratées et la contrebande de disques compacts. On multipliera enfin les échanges culturels avec les autres pays du monde.






Sous Cette Rubrique
 

VI. METTRE EN OEUVRE LA STRATEGIE DE RENOUVEAU DE LA NATION GRACE AUX SCIENCES ET A L'EDUCATION, ET CELLE DE DEVELOPPEMENT DURABLE, ET RENFORCER L'EDIFICATION DE LA CIVILISATION SPIRITUELLE

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2002   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.