Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  GALERIE DE
      PHOTOS


  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 08:31(GMT+8), 19/03/2002
ECONOMIE  

Rapport sur l'exécution du plan de développement économique et de progrès social présenté par Zeng Peiyan (II)

5) Accroissement des possibilités offertes à l' activité économique grâce au développement d'une économie ouverte. Malgré une conjoncture internationale défavorable, l'exportation a augmenté de 6,8%, l'importation de 8,2%. Nous avons constaté une amélioration continuelle de la composition des articles exportés avec un accroissement respectif de 12,8% pour l'exportation des produits électromécaniques et de 25,4% pour celle des produits de hautes et nouvelles technologies. L'importation de technologies d' avant-garde, d'équipements clés et de matières premières dont le pays a manque ou a le plus grand besoin a pu elle aussi maintenir une croissance relativement rapide. L'introduction de capitaux étrangers a connu un grand essor et la qualité de l'utilisation de ces capitaux a été améliorée. Durant l'année écoulée, les investissements étrangers directs en Chine ont atteint le niveau record de 46,8 milliards de dollars (+14,9%). Un nombre croissant d'entreprises étrangères ont investi dans des projets de hautes technologies comme la production de circuits intégrés, d' ordinateurs et de produits de télécommunications, et de grosses compagnies multinationales se sont engagées dans des projets importants. Pour prendre une part active à la coopération économique internationale, de nombreuses entreprises nationales sont allées à leur tour investir à l'étranger, donnant ainsi une impulsion aux exportations de technologies et d'équipements, ainsi qu'à la coopération en matière de main-d'oeuvre.

6) Avec le renforcement de la planification et le perfectionnement des politiques, la mise en valeur de l'Ouest de la Chine a fait de nouveaux progrès. Nous avons élaboré, dans le cadre du Xème plan quinquennal, un plan général de mise en valeur de l'Ouest et un plan décennal sur la formation de compétences, et avons décrété des mesures précises appuyant les mesures politiques de mise en valeur de l'Ouest. En 2001, les fonds budgétaires alloués au développement des régions du Centre-Ouest ont été supérieurs à ceux de l'année précédente, et les investissements au titre d'immobilisations corporelles dans l'Ouest et dans le Centre se sont accrus respectivement de 19,3% et de 16,3%, soit 6% et 3% de plus que les mêmes investissements dans les régions de l'Est. Faisant suite aux dix grands projets mis en chantier en 2000 et dont les travaux avancent d'une façon satisfaisante, on y a successivement lancé, au cours de l'année dernière, la construction d'une nouvelle série de projets importants comprenant entre autres le chemin de fer Qinghai-Tibet, l'acheminement de l' électricité de l'Ouest vers l'Est, les centrales hydrauliques de Longtan et de Gongboxia, les complexes hydrauliques de Baise et de Ni'erji, le prolongement vers le Centre-Ouest de douze routes nationales principales (cinq du nord au sud et sept d'est en ouest) , l'installation d'oléoducs reliant Lanzhou et Chongqing via Chengdu ainsi que l'ouvrage de Linhuaigang destiné au contrôle des crues du fleuve Huai et l'ouvrage de déviation de l'eau du fleuve Jaune (première tranche) à Wanjiazhai. Dans les régions du Centre- Ouest, pendant les trois dernières années, on a reboisé 1,24 million d'ha de terres abusivement défrichées en zone forestière, en plus de 1,09 million d'ha de champs arides ou montagnes dénudées mais reboisables. On a établi et mis à exécution un plan spécial au profit du développement de l'industrie de la haute technologie dans les régions de l'Ouest, apportant ainsi un soutien à l'exécution de projets visant à tirer le meilleur parti des ressources locales. On a en outre accordé des fonds d' assistance pour aider chaque province (ou région autonome et municipalité relevant des autorités centrales) à se doter d'une école supérieure, à rénover les bâtiments délabrés des écoles primaires ou secondaires, à établir des banques du sang, des institutions culturelles de base et des relais de radiodiffusion et de télévision. Des fonds spéciaux ont été débloqués pour mettre sur pied des centres de formation professionnelle et des hôpitaux dans les districts pauvres. Des résultats encourageants ont été obtenus.

7) Nous avons poursuivi fermement la stratégie de renouveau de la nation à partir des sciences et de l'éducation et celle de développement durable, et assuré un essor général de tous les secteurs de la société. La recherche fondamentale a abouti à des résultats brillants tandis que de nouvelles percées ont été réalisées dans le domaine des hautes technologies. Des savants chinois ont achevé avant la date prévue la constitution de la carte du génome de l'espèce humaine (région de Beijing), d'autres ont établi, sans aucune aide extérieure, la carte-cadre du génome de la variété de riz hybride Oryza Sativa ssp. indica et mis sur pied une banque de données la concernant, ce qui a permis à la Chine de rejoindre le peloton de tête mondial dans la recherche sur le génome. On a mis au point un superserveur appelé Shuguang (Aurore) 3000, dont les fonctions globales ont atteint le niveau avancé international et le système d'opération du groupe d' ordinateurs est l'un des meilleurs au monde. En outre, 134 centres de recherche et de développement ont été transformés en entreprises. L'éducation, de son côté, a accompli des progrès spectaculaires et l'enseignement destiné à développer toute la personne s'est développé. De plus en plus de régions peuvent se prévaloir d'avoir généralisé l'enseignement obligatoire de neuf ans et éliminé l'analphabétisme parmi les jeunes et les adultes. Les investissements dans l'enseignement n'ont cessé d'augmenter.

Le nombre d'inscrits dans les universités ayant plus que doublé depuis la mise en oeuvre de la mesure visant à accroître les admissions à partir de 1999, les conditions dans les établissements d'enseignement supérieur n'ont cessé de s'améliorer, la réforme visant à transformer en entités économiques autonomes les services d'intendance a accompli des progrès substantiels. L' aménagement et la protection de l'environnement ont été intensifiés. Les travaux clés d'aménagement, tels que la protection des forêts naturelles, la mise en place de bandes forestières de protection, l'aménagement des zones d'où proviennent les tempêtes de sable frappant la grande région Beijing-Tianjin, et la création ou la reconstitution des prairies naturelles, se sont poursuivis sans à-coup. La dépollution des eaux des environs du réservoir des Trois Gorges a démarré et 5,3 millions d'ha de terres touchées par l'érosion ont été réaménagés. La prévention de la pollution industrielle s'est améliorée, de même que l'environnement urbain et celui des régions rurales et minières. La culture, les arts, la presse, les éditions, la radiodiffusion et la télévision, les sciences sociales, la planification familiale, la santé publique, le sport, la préservation des monuments historiques et d'autres oeuvres publiques ont connu un développement accéléré. Le taux de pénétration de la radiodiffusion et de la télévision a atteint respectivement 92,9% et 94,1%, et le nombre des abonnés à la télévision câblée est de 88,03 millions (+11%). La planification familiale a été renforcée. La réforme a porté ses fruits dans l' assurance-maladie des employés et des ouvriers urbains, dans le système sanitaire et médical ainsi que dans le système de production et de commercialisation des produits pharmaceutiques. Les efforts de mise en place de l'éthique socialiste, de la démocratie et de la législation se sont intensifiés. Le sport a affiché un essor vigoureux, de belles performances ayant été obtenues dans de nombreuses compétitions importantes tant nationales que internationales; et les sports de masse se sont propagés dans toutes les couches de la population.

8) Le revenu des ménages urbains et ruraux n'a cessé d' augmenter et le niveau de vie s'est amélioré. La consommation intérieure s'est accrue régulièrement, le montant global des ventes au détail ayant été de 3 759,5 milliards de yuans (+10,1%). Grâce au renforcement de la construction des infrastructures touristiques, les recettes du tourisme se sont élevées à 499,5 milliards de yuans (+10,5%). L'achat d'un logement et d'un véhicule automobile s'est généralisé parmi les particuliers. Le revenu disponible moyen par tête d'habitant dans les villes et le revenu net des paysans ont crû respectivement de 8,5% et de 4,2%, et le nombre de paysans pauvres a diminué de 4 millions. Le système du minimum vital des citadins a couvert un nombre croissant de personnes.

Face à ces exploits, nous avons cependant gardé la tête froide: des problèmes sérieux continuent de perturber la vie économique et sociale. Premièrement, malgré la reprise de la croissance du revenu des paysans, les fondements de celle-ci restent fragiles. Certains facteurs fondamentaux défavorables à l' augmentation du revenu des paysans n'ont pas encore été éliminés, ce qui empêche beaucoup de paysans de s'enrichir. Deuxièmement, on constate de sérieux décalages entre les entreprises dans le rythme de la réorganisation interne, de la réforme des mécanismes d' exploitation et de la modernisation de la gestion et des techniques. Troisièmement, les demandeurs d'emploi se multiplient et la sécurité sociale a à faire face à des dépenses écrasantes. A la fin de l'année dernière, plus de 5 millions d'employés et d' ouvriers excédentaires des entreprises publiques n'avaient toujours pas trouvé de travail, les pouvoirs publics ayant enregistré par ailleurs 6,81 millions de chômeurs dans les villes. Quatrièmement, la tendance à la déflation n'a pas été tout à fait enrayée, et la croissance économique s'est ralentie de trimestre en trimestre l'année dernière. Cinquièmement, les mécanismes internes permettant à l'entreprise publique d'augmenter ses investissements dans les immobilisations, de même que le cadre administratif des investissements privés, laissent à désirer. Sixièmement, les investissements dans les sciences et les techniques et les compétences des travailleurs ne répondent pas toujours aux besoins du développement économique. Les problèmes environnementaux restent aigus et il faudra faire de gros efforts pour que les impératifs du développement durable soient effectivement appliqués. Septièmement, l'augmentation des exportations demeure suspendue à de nombreuses inconnues. Huitièmement, le chaos persiste dans de nombreux domaines de l' économie de marché. Nous sommes en train de faire tout notre possible pour remédier à tous ces problèmes.

II. OBJECTIFS DE CONTROLE ET TACHES PRINCIPALES SUR LE PLAN DU PROGRES SOCIAL ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EN L'AN 2002

Année historique, 2002 est une année cruciale pour la poursuite de la réforme, de l'ouverture sur l'extérieur et de la modernisation. Prenant pour phares la théorie de Deng Xiaoping et les résolutions du XVème Congrès du PCC, nous nous efforcerons d' appliquer plus profondément les idées maîtresses du discours important prononcé par le camarade Jiang Zemin le 1er juillet 2001, sans oublier les grands principes définis lors des 5ème et 6ème sessions plénières du XVème Comité central du PCC, et d'avoir constamment à l' esprit les exigences de la "triple représentativité". Sur cette base, nous tâcherons d'appréhender correctement les mutations rapides et complexes que connaît la situation politique et économique internationale, de manière à surmonter les risques et les obstacles qui nous guettent dans notre marche en avant et à maintenir la stabilité économique et sociale.

Simultanément, nous continuerons à appliquer la politique d'élargissement de la demande intérieure, à approfondir la réforme, à élargir l'ouverture sur l'extérieur, à accélérer la restructuration, à assainir et normaliser le fonctionnement de l' économie de marché et à améliorer la qualité et la rentabilité de la croissance économique, de manière à promouvoir le développement durable, rapide et sain de l'économie nationale et le progrès social général. Luttant âprement et d'un seul cur pour construire le pays avec diligence et économie, nous devrons aussi renforcer l' édification du PCC, des valeurs spirituelles, de la démocratie et de la législation et redéfinir les fonctions de l'Administration. Ainsi la tenue du XVIème Congrès du Parti sera-t- elle rehaussée par l'éclat de nouveaux succès sur le plan de la réforme, de l' ouverture sur l'extérieur et de la modernisation. Le plan de développement économique et de progrès social pour l'an 2002 se propose d'atteindre les objectifs suivants:

-- Réaliser un taux de croissance d'environ 7% par rapport à l' année passée;

-- Réaliser un taux de croissance des investissements au titre d'immobilisations d'environ 10%;

-- Limiter la hausse du coût de la vie de la population à 1-2%;

-- Déployer de grands efforts pour augmenter le volume global de l'import-export;

-- Contenir le déficit budgétaire des finances centrales à 309, 8 milliards de yuans;

-- Limiter à environ 13% le taux d'augmentation du volume de la M2, et celui du volume de la M1, et limiter l'émission monétaire à un montant inférieur à 150 milliards de yuans;

-- Limiter le taux de chômage à environ 4,5% dans les villes et les bourgs;

-- Limiter le taux de croissance démographique à 8 pour mille.




Sous Cette Rubrique
 

5) Accroissement des possibilités offertes à l' activité économique grâce au développement d'une économie ouverte. Malgré une conjoncture internationale défavorable, l'exportation a augmenté de 6,8%, l'importation de 8,2%. Nous avons constaté une amélioration continuelle de la composition des articles exportés avec un accroissement respectif de 12,8% pour l'exportation des produits électromécaniques et de 25,4% pour celle des produits de hautes et nouvelles technologies. L'importation de technologies d' avant-garde, d'équipements clés et de matières premières dont le pays a manque ou a le plus grand besoin a pu elle aussi maintenir une croissance relativement rapide. L'introduction de capitaux étrangers a connu un grand essor et la qualité de l'utilisation de ces capitaux a été améliorée. Durant l'année écoulée, les investissements étrangers directs en Chine ont atteint le niveau record de 46,8 milliards de dollars (+14,9%). Un nombre croissant d'entreprises étrangères ont investi dans des projets de hautes technologies comme la production de circuits intégrés, d' ordinateurs et de produits de télécommunications, et de grosses compagnies multinationales se sont engagées dans des projets importants. Pour prendre une part active à la coopération économique internationale, de nombreuses entreprises nationales sont allées à leur tour investir à l'étranger, donnant ainsi une impulsion aux exportations de technologies et d'équipements, ainsi qu'à la coopération en matière de main-d'oeuvre.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2002   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.