Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  PHOTOS

  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 08:36(GMT+8), 26/06/2002
SPORTS  

Le président de la FEF critique l'élimination prématurée de l'Espagne de la Coupe du monde

Le président de la Fédération espagnole de football (FEF), Angel Maria Villar, a affirmé que les erreurs d'arbitrage avaient contribué à l'élimination prématurée de l'équipe espagnole en quart de finale du mondial face à la Corée du Sud.

"L'Espagne aurait dû aller en demi-finale de la Coupe du monde", a déclaré lundi M. Villar sur la troisième chaîne de la télévision espagnole.

"Les erreurs d'arbitrage qui, de l'avis général, ne sont pas rares lors des Coupes du monde, font que certaines équipes qui auraient dû se retrouver en phase suivante n'y sont pas", a souligné M. Villar.

L'Espagne s'est vue refuser deux buts samedi dernier durant le match de quart de finale, et a été éliminée par la Corée du Sud lors des tirs au but.

"Ce que je souhaite maintenant est que la Commission des arbitres propose des idées nouvelles qui permettront d'éviter que ce genre d'erreurs se répète", a souligné M. Villar.

(Xinhua)




Sous Cette Rubrique
 

Le président de la Fédération espagnole de football (FEF), Angel Maria Villar, a affirmé que les erreurs d'arbitrage avaient contribué à l'élimination prématurée de l'équipe espagnole en quart de finale du mondial face à la Corée du Sud.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2002   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.