Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  PHOTOS

  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 15:34(GMT+8), 26/06/2002
SPORTS  

Mondial : L'Allemagne en effervescence


L'Allemagne a battu la Corée en demi-finale de la Coupe du Monde.
La qualification surprise de la sélection allemande pour la finale de la Coupe du Monde de la FIFA a suscité une vague d'enthousiasme comparable à celle que l'Allemagne avait connue lors du dernier sacre mondial de la Mannschaft, il y a douze ans.

Selon DPA, des dizaines de milliers de supporteurs réunis en de nombreux lieux publics ont suivi la victoire 1-0 de l'équipe d'Allemagne sur la Corée du sud en demi-finale, les uns sur écran géant, les autres dans un bistro ou un café.

Dès le coup de sifflet final, des cortèges de voitures se sont formés dans de nombreuses villes, tout comme à l'issue de la qualification face aux Etats-Unis en quart de finale. Partout, l'exploit de la Mannschaft a été salué par des concerts de klaxons. Les gens agitaient les drapeaux noir, rouge et or en signe de triomphe, chantant " On est en finale " et scandant des " Rudi, Rudi " à la gloire de leur sélectionneur national. Dans de nombreuses entreprises et administrations, les Allemands ont pour ainsi dire arrêté le travail pendant la durée de la retransmission télévisée.

C'est sur le marché aux poissons de Hambourg que l'on a assisté à un des plus importants rassemblements de foule de toute l'Allemagne. Selon la police, quelque 50 000 supporteurs étaient réunis devant un écran géant. Les autorités ont en outre estimé que 20 000 personnes étaient présentes place Spielbuden, dans le quartier hambourgeois de Sankt-Pauli. L'explosion de joie lors du but victorieux de Michael Ballack a été entendue à plusieurs kilomètres à la ronde.

A Berlin et Hanovre également, les supporteurs de l'équipe allemande se sont réunis en nombre. Plus de 3 000 fans ont choisi le Sony Center comme point de ralliement, parmi lesquels Klaus Wowereit, l'actuel maire. Ayant abandonné l'espace de quelques heures son cabinet ministériel, Sigmar Gabriel, son collègue de Basse-Saxe, était quant à lui présent au milieu d'une mer de drapeaux noir-rouge-or qui flottait au-dessus de la place de l'opéra de Hanovre. La scène s'est répétée dans les métropoles allemandes comme Munich, Dresde ou Leipzig.

Lors de la semaine nautique de Kiel, un attroupement s'était formé devant chaque poste de télévision du centre nautique. Pourtant, tous les navigateurs n'avaient pas pu suivre le match. Car certains malheureux avaient dû effectuer leur régate au cours du match. Au CHIO d'Aix-la-Chapelle, la victoire de l'équipe d'Allemande a également été saluée par une explosion de joie. Pourtant, la finale de dimanche devrait poser un sérieux casse-tête aux organisateurs de la plus grande manifestation équestre du monde. En effet, le Grand Prix est prévu pour ce dimanche à 13h00, soit à l'heure de la finale.

La demi-finale a fortement influencé la vie économique allemande. C'est ainsi que la cinquième chambre pénale du tribunal de Leipzig avait choisi de prononcer dès midi son verdict dans un dossier sans attendre le début d'après-midi, heure habituelle des prononcés. Sur certains chantiers de Berlin, tels que celui du Palais de la République, le travail s'est arrêté en dépit de l'accord salarial récemment conclu par le syndicat IG Bauen-Agrar-Umwelt et les employeurs. Les ouvriers ont en effet préféré suivre le match sur des téléviseurs apportés au travail.




Sous Cette Rubrique
 

La qualification surprise de la sélection allemande pour la finale de la Coupe du Monde de la FIFA a suscité une vague d'enthousiasme comparable à celle que l'Allemagne avait connue lors du dernier sacre mondial de la Mannschaft, il y a douze ans.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2002   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.