Notre Site  Aide  Plan du Site  Archives 
  CHINE
  ECONOMIE
  HORIZON
  MONDE
  SCI-EDU
  SPORTS
  VIE SOCIALE
  ARTICLES
  PHOTOS

  COURRIER
  VOIX DE
      LECTEURS

  APERÇU
  REGIONS
     ADMINISTRATIVES

  ETHNIES
  INSTITUTIONS
  PORTRAITS
  BEIJING
  TIBET
  NOTRE SITE
  PLAN DU SITE
  AIDE
  EMPLOI
Mise à jour 09:27(GMT+8), 08/10/2003
SCI-EDU  

LES COSTUMES TRADITIONNNELS CHINOIS A PARIS

La présentation des costumes traditionnels des nationalités chinoises, organisée par le Musée National de l'Ethnologie de Chine, s'inscrit parmi les activités de l'Année de la Chine en France, et une délégation de plus de 100 personnes, envoyée par la Commission d'Etat pour les Affaires des Nationalités de la République Populaire de Chine, sera à Paris afin d'assurer le succès de cette imposante manifestation.

Deux événements distincts auront pour objet de montrer « une Chine au long passé, riche de diversité, et entrée dans la modernité » : le défilé d'une part et une exposition d'autre part.

Une sélection des costumes traditionnels des nationalités chinoises seront présentées le 6 octobre à Paris lors de la cérémonie d'ouverture de l'année de la Chine en France. Puis tout un spectacle se tiendra le 14 octobre soir au Carrousel du Louvre. Mêlant chants et danses folkloriques, les costumes traditionnels de 56 nationalités seront présentés par des mannequins mais aussi par des hommes et des femmes venus des régions frontalières, messagers du peuple chinois pluriethniques. Ils porteront entre autres des habits tibétains chef-oeuvre de l'art artisanal, taillés dans le brocart, ornés d'or et de corail, d'un prix inestimable. Les jeunes filles Miao arboreront leurs jupes hautes de 20 centimètres et les garçons Yi leurs pantalons « éléphant » dont la largeur atteint 180 centimètres.

Par ailleurs, l'exposition de l'art vestimentaire des nationalités chinoises aura lieu entre le3 et le 6 octobre au Centre Culturel de Chine à Paris. Afin de faire connaître l'extraordinaire richesse et diversité, la finesse des techniques dans le domaine du tissage, de la teinturerie et de la broderie, des centaines de costumes y seront présentés, mais aussi les accessoires, bijoux, passementerie les accompagnants.

On peut notamment citer cette épingle Li, où, gravée dans l'or de boeuf, apparaît la silhouette d'un homme dont les pieds portent les motifs illustrant le bonheur. Ou ce vêtement féminin des Hezhen : peau de saumon, cousu avec finesse, il résiste à l'usure et à l'humidité. Ou encore cet habit en écorce des Dai : il repousse les moustiques grâce à sa matière première ( provenant d'un arbrisseau, le Broussonetia papyrifera, et, d'un arbre l'Antiaris toxicaria ). Son ancienneté est telle d'après les historiens qu'il remonterait à émergence de l'homme.

Connue comme l'un des quatre berceaux de la civilisation, la Chine est un pays au long passé, occupant un vaste espace territorial et habité par de nombreuses ethnies ou nationalités. Les costumes traditionnels de ces ethnies, par leur variété, l'originalité de leurs formes, la finesse de leur fabrication, la splendeur des couleurs, constituent, à n'en pas douter, autant de trésors artistiques du patrimoine culturel chinois. Trésor que nous sommes heureux, par ce défilé et cette exposition, d'apporter au public français, sensible en grand nombre, nous le savons, à la beauté et à la signification culturelle profonde du vêtement.




Sous Cette Rubrique
 

La présentation des costumes traditionnels des nationalités chinoises, organisée par le Musée National de l'Ethnologie de Chine, s'inscrit parmi les activités de l'Année de la Chine en France, et une délégation de plus de 100 personnes, envoyée par la Commission d'Etat pour les Affaires des Nationalités de la République Populaire de Chine, sera à Paris afin d'assurer le succès de cette imposante manifestation.

Recherche avancée


 


Copyright © 2000-2003   Le Quotidien du Peuple en ligne  Tous droits réservés.