100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 

Le nombre de personnes mariées en Angleterre a atteint son plus bas seuil depuis 150 ans ; la culture des célibataires a été largement reconnue aux Etats-Unis la fin du siècle dernier ; En France, un tiers des personnes sont célibataires ; Le taux des célibataires à Berlin a atteint 54% ; les personnes qui ne sont pas mariés représentent 47.1% des hommes à l'âge de 30 ans et 34 ans, 32% pour les femmes ; en Chine, la position « j'accepte l'amour, mais pas le mariage » est devenue de plus en plus populaire chez des jeunes qui sont nés dans les années 80s... qu'est-ce qui fait donc peur les gens dans mariage ?

La célibataire = liberté, particularité et succès

La célibataire = liberté, particularité et succès

Selon des chiffres publiés en avril par le centre de recherche en Démographie de la République fédérale d'Allemagne, le taux des célibataires du pays s'est élevé jusqu'à 39.5%, avec 54% pour sa capitale Berlin. Un tiers des jeunes femmes et 40% des jeunes hommes ont déclaré qu'ils ne se marieront pas. Parmi les divorcés, 70% refusent de se remarier. Même en état matrimonial, certains couples aiment une « une vie de séparation»: ils sont séparés les jours de travail et réunis le week-end. Dans un appartement, les couples ont même un espace personnel pour chacun.

Le chiffre des mariages recensé par le gouvernement anglais récemment est le plus bas depuis 1862. Le nombre des mariages cette année n'inspire pas l'optimisme. Au Japon, le taux des non-mariés a atteint 71,4% chez des jeunes hommes de 25-29 ans et 59% chez les jeunes femmes. Il ne s'agit que du taux des non-mariés, si on ajoute les divorcés, le chiffre sera plus élevé.

En Chine, où on attache une importance au mariage, les gens sont maintenant habitués à voir un homme ou une jeune femme célibataire d'une trentaine d'années. Avant, ce n'était pas étonnant de voir un père ou une mère d'une vingtaine d'années. Mais maintenant, cela est devenu très rare. Selon les statistiques de l'autorité du pays, il y a quatre ans, à Shanghai, l'âge du premier mariage des hommes a augmenté à 31,1 ans, 28,4 ans pour les femmes. Entre 1992 et 2005, la population en Chine a considérablement augmenté, mais le nombre des personnes qui se sont mariées a diminué de 3,5 millions. Le mariage tardif et le non-mariage sont devenus un phénomène courant.

 

La vie plus commode, le mariage plus complexe

La vie plus commode, le mariage plus complexe

Les célibataires ont leur raison de fuir le mariage, mais selon des sondages effectués dans plusieurs pays, il y a un point commun entre eux : ce sont ceux qui ont un degré d'éducation élevé et des revenus élevés qui préfèrent rester célibataires. Un expert japonais a indiqué que pour pas mal de jeunes, l'amour signifie seulement un désir sexuel, mais le mariage connote une vie complexe. Les hommes vivant à cette époque n'attachent pas de l'importance aux relations sociales car leur vie est bien remplie par l'Internet, le téléphone mobile et les jeux électroniques. Par rapport à cela, le mariage qui implique des engagements, de la patience et la coopération semble plus épineux. De ce fait certains experts japonais considèrent que le magasin de quartier et les DVD pour les adultes sont les 2 raisons pour lesquelles les hommes ne veulent pas se marier. Le premier donne de quoi manger, boire, offre le linge, les serviettes et les brosses à dents, alors le dernier apporte une imagination sexuelle aux hommes. L'amour physique et la vie quotidienne, ces 2 éléments du mariage, sont facilement trouvés, alors pourquoi on fait des efforts à chercher l'âme-sœur dans le but de se marier avec elle?

D'ailleurs, le taux de divorce ne cesse pas d'augmenter et les célibataires endurcis deviennent de plus en plus nombreux. A cause de cela pas mal de gens pensent que le mariage ne symbolise plus grand chose. Une grande partie des Anglais croient que l'amour ne doit pas être témoigné ou limité par un certificat de mariage. En Allemagne, le mariage est considéré comme un symbole du conservatisme et de la fadeur. Un mariage sur 3 finit par un divorce et cela effraie certaines personnes.
 

Des problèmes sociaux se sont produits

Des problèmes sociaux se sont produits

Un célibataire et un marié, lequel est plus heureux? C'est une question sans réponse. "Quelques fois je me sens solitaire et j'ai peur de l'avenir.", a dit Mlle Zou. Le célibat n'est pas toujours désinvolte, et de temps en temps il amène pas mal de problèmes sociaux. Le département allemand de la protection environnementale trouve que le célibataire gaspille plus de ressources. Selon ce qu'ont révélé des statistiques, une famille de 3 membres crée personnellement en général 1000 kgs d'ordures, soit 600 kgs moins qu'un célibataire le fait. D'ailleurs, 5 individuels dépensent plus de gaz, d'électricité et de nécessités quotidiennes qu'une famille de 5 personnes par 61%, 55% et 39%. Une organisation de santé a aussi indiqué que vivre tout seul n'est pas bon pour la santé. Ceux qui ne forment pas des familles souffrent des maladies chroniques et sont 30% plus que ceux qui se sont mariés. Des sociologues allemands ont averti que les hommes célibataires causeront plus d'instabilités parce qu'ils sont plus passionnés. L'Allemagne est actuellement l'un des pays dont les taux de fécondité sont les plus bas du monde. Certains experts ont prévu que si le nombre de célitaires s'augmente sans cesse mais à la fois les vieux ne peuvent pas bien soignés, l'Allemagne serait disparue dans 12 générations.

"Un but essentiel du mariage, c'est de trouver un compagnon (ou une compagne) quand on est vieux. Certaines personnes ont dit qu'elles pouvaient chercher un copain (ou une copine) quand elles étaient plus âgées, mais je voudrais dire que le vrai compagnon, c'est celui qui vous accompagne au mariage pendant des dizaines d'années.", a dit M. Xie. D'un point de vue psychologique, la divorce est le plus grand choc à part la mort de parents. Même si vous ne choisissez pas le mariage mais la cohabitation, vous devriez quand-même fournir votre amour et votre temps comme vous vous mariez mais sans aucune garantie légale, donc aucun dédommage après la séparation. Cette relation frappe plus profondément les femmes.