Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 

Séoul prêt à dialoguer avec la RPDC (Lee Myung-bak)
Séoul prêt à dialoguer avec la RPDC (Lee Myung-bak)

L'émissaire américain sur la RPDC souhaite des "négociations sérieuses" dans un proche avenir sur le dossier nucléaire


Stephen Bosworth, envoyé américain sur la République populaire démocratique de Corée (RPDC), a déclaré mardi espérer voir l'organisation dans un proche avenir de "négociations sérieuses" sur le programme nucléaire de Pyongyang.

Péninsule coréenne : la Chine reste neutre


Près de deux semaines se sont écoulées depuis que la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC) et la République de Corée ont échangé des tirs d'artillerie. A présent, les Etats-Unis essaient de faire davantage pression sur la Chine pour qu'elle « calme » la RPDC. Ils accusent même la Chine de « permettre » à la RPDC de commencer un programme d'enrichisssement d'uranium et de lancer des attaques contre la Corée du Sud.

S'exprimant sur le sujet de la Péninsule coréenne, le Ministre des Affaires Etrangères Yang Jiechi a insisté sur le fait qu'en tant que puissance responsable, la Chine ne jugerait qu'en se basant sur les faits, plutôt que de prendre le parti de tel ou tel pays. Il avait raison.

La Chine a fait beaucoup d'efforts pour aider à la dénucléarisation et à la restauration de la paix dans la Péninsule.

La Chine ne sera pas partiale dans sa politique étrangère. Mais pour l'heure, elle n'a pas réussi à gagner la confiance de toutes les parties, qui est nécessaire pour contribuer à faire baisser la tension. A présent, la tâche première de la Chine est de déterminer quelles inititatives elle va prendre pour s'assurer que ses efforts ne resteront plus incompris.
plus>>