Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Plan du Site Aide Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS
 Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)

 Radio Chine Internationale

 Centre d'Information et d'Internet de Chine

 Beijing Information

 Ambassade de France en Chine

Français>>Page spéciale>>Visite de Lien Chan à la partie continenale de la Chine>>Documents
Mise à jour 14:47
Le communiqué conjoint sino-américain (1981)

1. Dans le communiqué conjoint publié par les gouvernements de la République populaire de Chine et des Etats-Unis d'Amérique sur l'établissement des relations diplomatiques le 1er janvier 1979, les Etats-Unis d'Amérique reconnaissent le gouvernement de la République populaire de Chine comme le seul gouvernement légal de la Chine et reconnaissent également la position de la Chine, à savoir qu'il n'y a qu'une Chine et que Taiwan fait partie de la Chine. Dans ce cadre, les deux parties consentent à ce que le peuple américain maintiendra des relations culturelles et commerciales, et autres relations non-gouvernementales avec le peuple de Taiwan. Sur cette base, la Chine et les Etats-Unis ont normalisé leurs relations.

2. Au cours des négociations sur l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, le problème de vente d'armes par les Etats-Unis à Taiwan n'a pas été résolu. Les deux parties ont adopté une position différente et la partie chinoise a déclaré qu'après la normalisation elle soulèverait de nouveau ce problème. Conscientes que ce problème pourra entraver gravement le développement des relations sino-américaines, les deux parties ont continué à en discuter lors des entrevues entre le Premier ministre Zhao Ziyang et le président Ronald Reagan, entre le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Huang Hua et le secrétaire d'Etat Alexandre Haig, en octobre 1981, et plus tard.

3. Le respect mutuel de la souveraineté et de l'intégrité territoriale et la non-ingérence réciproque dans les affaires intérieures sont les principes fondamentaux qui régissent les relations sino-américaines. Le communiqué de Shanghai du 28 février 1972 a confirmé ces principes. Le communiqué conjoint sur l'établissement des relations diplomatiques, entré en vigueur le 1er janvier 1979, a réaffirmé ces principes. Les deux parties déclarent en particulier que ces principes restent les principes régissant les relations entre les deux parties dans tous les domaines.

4. Le gouvernement chinois réaffirme que le problème de Taiwan relève des affaires intérieures de la Chine. Dans le message aux compatriotes de Taiwan, publié le 1er janvier 1979 par la Chine, elle a annoncé le principe politique fondamental en faveur de la réunification pacifique de la patrie. La proposition en neuf points, avancée le 30 septembre 1981 par la Chine, constitue un nouvel effort important pour résoudre le problème de Taiwan de manière pacifique conformément à ce principe politique fondamental.

5. Le gouvernement des Etats-Unis accorde une grande importance à ses relations avec la Chine et réaffirme qu'il n'a aucune intention de violer la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Chine, de s'ingérer dans ses affaires intérieures et d'appliquer une politique de « deux Chine » ou d'« une Chine et un Taiwan ». Le gouvernement américain comprend et apprécie la politique exprimée dans le message aux compatriotes de Taiwan publié par la Chine le 1er janvier 1979 et dans la proposition en neuf points avancée par la Chine le 30 septembre 1981 pour résoudre le problème de Taiwan de façon pacifique. La nouvelle situation apparue au sujet du problème de Taiwan fournit des conditions favorables au règlement des divergences entre la Chine et les Etats-Unis sur le problème de vente d'armes par les Etats-Unis à Taiwan.

6. En considération des déclarations susmentionnées des deux parties, le gouvernement américain déclare qu'il ne cherche pas à appliquer une politique à long terme de vente d'armes à Taiwan, que les caractéristiques et la quantité des armes vendues à Taiwan ne dépasseront pas le niveau des dernières années suivant l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et les Etats-Unis, et qu'il est prêt à réduire progressivement la vente d'armes à Taiwan, de manière qu'après une période, ce problème soit résolu définitivement. En faisant une telle déclaration, les Etats-Unis reconnaissent la position constante de la Chine sur la solution radicale de ce problème.

7. Pour que le problème de vente d'armes par les Etats-Unis à Taiwan, problème légué par l'histoire, puisse trouver une solution définitive après une période, les deux gouvernements feront tout leur possible pour prendre des mesures et réunir des conditions favorables à la solution à long terme de ce problème.

8. Le développement des relations sino-américaines est conforme non seulement aux intérêts des peuples des deux pays, mais aussi à la paix et à la stabilité dans le monde. Les deux parties sont déterminées à renforcer leurs liens économiques, culturels, éducationnels, scientifiques et techniques, et autres, conformément au principe de l'égalité et de l'avantage réciproque, et à déployer ensemble des efforts importants pour continuer à développer les relations entre les gouvernements et les peuples des deux pays.

9. En vue de développer sainement les relations sino-américaines, défendre la paix mondiale et s'opposer à l'agression et à l'expansion, les gouvernements des deux pays réaffirment les principes contenus dans le communiqué conjoint de Shanghai et la déclaration commune sur l'établissement des relations diplomatiques, et sur lesquels les deux parties sont d'accord, maintiennent leurs contacts et procèdent à des consultations adéquates sur les problèmes bilatéraux et les problèmes internationaux d'intérêt commun.



Adresse email du destinataire


Copyright © 2000-2004 Tous droits réservés.