Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Horizon
Mise à jour 01.04.2008 13h43
La clique du Dalai Lama est le fomentateur et l'excitateur des émeutes à Lhassa (3)

Prêche ouvert de la violence et organisation du « mouvement de révolte du peuple tibétain ».

Déjà depuis le 3 juillet 2003, l'ex-président de l'AJT Gesang Pingcuo a déclaré à Dharamsala lors d'une interview accordée à des journalistes : « Pour la réalisation de notre cause, nous n'écartons aucun moyen que ce soit la violence ou la non violence. » et il a ajouté qu'il est envisagé que ses disciples recevront un entraînement de guérilla d'une durée de six mois. Le petit frère du Dalai Lama Danzeng Qujie a dit ouvertement : « Seule la force armée obligera les Chinois à quitter le Tibet », « Les activités terroristes nous permettront d'obtenir les plus grands résultats avec le minimum de coût ». Le 14 novembre 2006, une personnalité intime du Dalai Lama et en qui il a grande confiance a prononcé à l'Institut Brookings de Washington un discours dans lequel il a indiqué : « Il suffit de quelques personnes et groupements réduits au désespoir pour provoquer une instabilité de grande envergure. »

Au cours des dernières années écoulées, l'AJT a organisé toutes sortes de stages de formation et de perfectionnement, y compris « stage de perfectionnement de la technique de dynamitage. Janvier 2007, le « Mouvement estudiantin du Tibet libre » de la clique du Dalai Lama a organisé en Amérique du Nord le 8ème « Camp d'action pour la libération du Tibet » et il affirme avoir formé 450 activistes.

Le 4 janvier 2008, cinq organisations de la clique du Dalai Lama, à savoir l'AJT, l'AFT, le « Mouvement estudiantin du Tibet Libre », le « Parti démocratique national du Tibet » et le « Mouvement Neuf Dix Trois » ont annoncé officiellement la création du « Mouvement de la grande rébellion du peuple tibétain » et ont déclaré que ce mouvement sera le « grand tournant décisif de l'histoire de la lutte pour la libération du Tibet ». Il a été organisé en même temps un groupe provisoire de préparatifs dirigé par Ciwang Renzen, Président de l'AJT, lequel groupe est chargé de la coordination totale des activités et de la collecte de fonds. Le mouvement prévoit le lancement des activités divisées en quatre phases : la première, sensibilisation de l'opinion publique et recrutement des effectifs ; la deuxième, phase d'action, création d'incidents et de conflits à partir du 10 mars ; la troisième, phase d'actions conjointes, organisation à travers le monde de manifestations de protestation ; la quatrième, incitation dans les régions en Chine où habitent des Tibétains à des troubles et de désordre et employer tous moyens d'action possibles pour perturber la situation à l'intérieur du pays et surtout dans les régions où sont concentrées les populations tibétaines. Du 15 au 17 février dernier, l'AJT et les quatre autres organisations susmentionnées ont organisé conjointement à Dharamsala, en Inde, un stage de formation à l'intention des responsables du « Mouvement de la grande rébellion du peuple tibétain ». La clique du Dalai Lama a entamé de son côté à Dharamsala, du 21 au 26 février dernier, le recrutement du personnel destiné à ledit « mouvement ».

Le 27 février, le « Mouvement Neuf Dix Trois » de al clique du Dalai Lama a formulé une demande urgente de fonds auprès de National Endowment for Democracy (NED) des Etats-Unis. D'après les données publiées par NED, il a fourni à la clique du Dalai Lama , de 2002 à 2006, des prêts d'aide spéciale dont le montant s'élève à 1.357.700 dollars US, dont 85.000 dollars US accordés en 2006 à l'AFT, au « Mouvement Neuf Dix Trois » et à d'autres organisations de la clique du Dalai Lama.

Cette dernière a étudié et analysé spécialement le cas des plus de 300 Tibétains qui se sont enfuis secrètement à l'étranger en février dernier et ont décidé de les aider à retourner au pays en repassant secrètement la frontière.

Le 10 mars, elle a choisi soigneusement 101 activistes qui ont quitté officiellement Dharamsala pour se lancer dans la grande aventure du « mouvement de la grande rébellion du peuple tibétain ».

[1] [2] [3] [4] [5]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Lhassa : retour des produits frais

 Mesures pour relancer l'activité économique de Lhassa

 Arrestation des auteurs présumés de 4 incendies à Lhassa

 Lhasa: les familles de deux victimes touchent une indemnité

 La Chine se déclare "fortement insatisfaite" de la réunion de l'UE au sujet de la question tibétaine

 Commentaire: quand la pratique va à l'encontre de la prédication

 Le développement du Tibet dément toute mauvaise interprétation

 Arrestation à Lhassa des criminels qui ont allumé quatre incendies

 La presse tibétaine offrira de la publicité gratuite aux hommes d'affaires affectés par les émeutes

 Des armes et des munitions saisies dans un monastère en Chine du sud-ouest
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.