Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 29.06.2009 14h47
Conflit Danone-Wahaha : un 'mariage' franco-chinois rempli de mésentente, de brouille et de discorde

Au moment où la joint-venture fonctionne normalement et gagne de gros profits, pourquoi Danone provoque-t-il lui-même une « guerre intestine » ? Il explique son geste par « esprit contractuel », tandis que Wahaha indique que son but est de s'emparer du pouvoir de contrôle de l'entreprise-mixte et de disputer les avantages et les profits abondants des filiales de Wahaha qui de dépendent pas de la joint-venture.

Malgré qu'au début de la création de la joint-venture, il a été convenu que le droit de gestion et d'exploitation appartient à la partie chinoise et les conseils d'administration des cinq entreprises à capitaux mixtes ont nommé sans exception Zong Qinghou en tant que président de la joint-venture, mais les administrateurs de Danone au conseil d'administration, qui apprécient beaucoup les succès remarquables obtenus par Wahaha dans la gestion des affaires, demandent sans cesse à Zong Qinghou de prendre la retraite le plus tôt possible et de se désister de son bâton de commandement.

Selon les révélations faites dans le livre « Une lutte à mort », qui dévoile les dessous du « conflit Danone-Wahaha », Danone a par la suite mené une série d'acquisitions visant à 'encercler' et à 'anéantir' Wahaha. A partir de l'an 2000, il a acquis successivement des actions de plusieurs entreprises chinoises de la boisson, dont Lebaishi, Meilin-Zhengguanghe, Guangming et Huiyuan. Lebaishi était alors la deuxième des plus grandes entreprises chinoise de la boisson, tout juste derrière Wahaha, et son but caché était d'utiliser Lebaishi pour neutraliser Wahaha. Toutefois, comme le premier a enregistré des pertes durant plusieurs années consécutives, alors que les filiales de Wahaha qui ne dépendent pas de la joint-venture se sont développées de façon impétueuse et ont gagné de gros profits, Danone a eu l'intention d'annexer et de contrôler ces filiales à des prix bas afin de compenser les pertes qu'il a subies dans ses autres investissements en Chine. Des médias ont publié des reportages décrivant le « conflit Danone-Wahaha » provoqué par Danone en indiquant que derrière tout cela c'est en réalité une intention de lancer de violentes batailles pour « disputer et gagner le droit de gestion et d'exploitation » et pour « obtenir et remporter avantages et profits ».

[1] [2] [3] [4] [5]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?