100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
FrançaisMise à jour 16.02.2010 10h43
Le défilé de l'Année du Tigre a réuni plusieurs milliers de spectateurs à Paris

Le défilé de Dragon avec ses chars, ses costumes et ses pétards était parti du parvis de l'Hôtel de ville de Paris le premier jour de l'année du Tigre, le 14 février. Ce défilé, organisé par les associations chinoises basées en France et les autorités municipales de la capitale française a regroupé plusieurs chars, une vingtaine de groupes de figurants en costumes traditionnels, des danses de lions et de dragons, et a été regardé par plusieurs milliers de spectateurs qui se sont déplacés exprès dans le quartier du Marais pour voir les festivités, malgré un temps frisquet.

Selon les statistiques, entre 600000 et 700000 chinois et autres peuples asiatiques d'ascendance chinoise (vietnamiens, cambodgiens, laotiens…) vivent en France, dont plus de 50 % en Région parisienne. Pour cette diaspora chinoise, la plus grande d'Europe, la fête du Nouvel An lunaire est la principale fête traditionnelle, qu'ils célèbrent dans les rues de Paris depuis une dizaine d'années déjà.

La partie officielle des festivités consacrées à la célébration du Nouvel An chinois 2010 a commencé le 14 février à 14 heures avec la cérémonie de l'Œil, où le maire de Paris Bertrand Delanoë et l'Ambassadeur de Chine en France Kong Quan ont dessiné un œil sur l'un des dragons. Ensuite le cortège, accompagné de la musique traditionnelle, et des pétards a quitté la place de l'Hôtel de ville pour faire un grand tour dans le quartier du Marais. Les spectateurs, parmi lesquels il y avait aussi de nombreux touristes étrangers, ont pu assister à la dance des dragons, au défilé des chars décorés, et à la marche en costumes traditionnels. Les participants au défilé, représentants d'une dizaine d'associations chinoises de Paris ont défilé en vêtements traditionnels des personnages des romans chinois, dont « Le voyage vers l'Occident », en tenues classiques de la dynastie Qing, et en uniformes des artisans et fonctionnaires de la Cour impériale chinoise. Le défilé a continué avec un impressionnant cortège de tambours, dont le bruit est censé faire partir les mauvais esprits et une colonne d'enfants déguisés en tigres pour célébrer la nouvelle année.

Le cortège est revenu sur la place de l'Hôtel de ville vers 18h30, mais la fête continuera pendant les deux semaines qui vont suivre. Le 16 février, c'est au tour de la ville d'Aubervilliers, en banlieue parisienne de célébrer le Festival de Printemps. Les festivités commenceront à 9h15 sur la place de la mairie d'Aubervilliers. Mais selon le journal chinois Nouvelles d'Europe, c'est le défilé du 21 février dans le XIII arrondissement qui est le plus attendu et le plus populaire, car il réunira le plus de participants et de spectateurs. Le cortège partira à 13h30 de l'avenue d'Ivry à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), aux portes de Paris.

Eugène Zagrebnov

Passez le Nouvel An avec nous !

[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'économie chinoise continue à connaître une croissance vigoureuse
Le vice-président chinois rencontre le président du parti au pouvoir du Botswana
Y a t-il un danger que la Chine oublie le passé ?
Qu'est-ce que la Chine peut apporter à l'Afrique ?
Des entreprises chinoises empêchées d'investir aux Etats-Unis : un nouveau rideau de fer pour garantir la « sécurité de l'Etat » ?
La Chine a besoin de développer ses propres marques
Combien de temps la Chine pourra-t-elle rester un pays compétitif?