100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
FrançaisMise à jour 06.03.2010 12h13
Le gouvernement de Beijing sera plus sélectif quant au choix de l'emplacement pour les sites d'incinération des ordures

Le gouvernement municipal de Beijing va tenir compte des préoccupations qu'expriment les habitants locaux en ce qui concerne l'emplacement des incinérateurs des ordures ménagères, a indiqué Huang Yan, le directeur du Comité municipal de planification urbaine de Beijing en marge d'un congrès national vendredi.

En ce qui concerne les incinérateurs qui sont en construction, le gouvernement municipal continuera à délibérer avec les habitants sur la façon de minimiser l'impact de ces installations sur l'environnement, a indiqué l'ingénieur en chef.

Une délégation gouvernementale, qui a été envoyée au Japon le mois dernier pour en apprendre davantage sur les technologies avancées de combustion des déchets, vient de revenir en Chine, a ajouté Huang.

Les remarques faites par Huang, qui est également membre du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois, le haut organe consultatif politique du pays, représente la dernière garantie du gouvernement municipal pour défendre les intérêts des habitants dans la controverse concernant situation environnementale dans la zone d'emplacement de l'incinérateur des ordures d'Asuwei. Cet incinérateur se trouve le district de Changping, au nord-ouest de Beijing.
L'incinérateur d'Asuwei, dont la construction était annoncée en juillet dernier, devait initialement être mis en service en 2015.

La situation avec les ordures ménagères à Beijing est presque catastrophique, avec la capacité d'enfouissement complète à près de 60 %, qui sera agrandie d'ici quatre ans, selon les statistiques municipales. La ville prévoit de construire 9 incinérateurs d'ordures ménagères d'ici 2015.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'économie chinoise continue à connaître une croissance vigoureuse
Le vice-président chinois rencontre le président du parti au pouvoir du Botswana
Y a t-il un danger que la Chine oublie le passé ?
Qu'est-ce que la Chine peut apporter à l'Afrique ?
Des entreprises chinoises empêchées d'investir aux Etats-Unis : un nouveau rideau de fer pour garantir la « sécurité de l'Etat » ?
La Chine a besoin de développer ses propres marques
Combien de temps la Chine pourra-t-elle rester un pays compétitif?