Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 21.05.2009 11h13
Plus de moyens et moins de gaz à effet de serre

Les Chinois pourraient-ils jouir d'un niveau de vie comparable à celui des pays développés avec moins de gaz à effet de serre?

La réponse est «oui», mais pour cela il faut payer un prix fort.

Selon un rapport de recherche de la Commission nationale des réformes et du développement (NDRC), l'objectif est réalisable si le pays dépense un supplément d'un trillion de yuans ($ 146 milliards de dollars) chaque année pour augmenter son efficacité énergétique.

Cela correspond à une dépense d'au moins 40 trillions de yuans d'ici 2050 pour continuer le développement des sources d'énergie verte, a expliqué mercredi 13 mai Bai Quan, membre de l'Institut de recherche sur l'énergie de la NDRC.

En expliquant le modèle mathématique que ses collègues ont créé, il a précisé que l'argent sera principalement utilisé pour présenter et diffuser les technologies et le savoir-faire, et accroître l'efficacité énergétique des utilisateurs finaux dans l'industrie, la construction et le transport.

Si le projet est financé, les émissions de gaz à effet de serre par habitant n'augmenteront que de 50% au cours de la période 2010-2050. Actuellement ces émissions représentent 6 tonnes au total, et il n'y aura que 4 tonnes si l'objectif est atteint. Les émissions par habitant représentaient 3,58 tonnes en 2004.

La cible peut être un objectif national, étant donné que le revenu par habitant devrait augmenter de 10 fois pour atteindre le niveau moyen dans les pays développés : il est prévu qu'il sera de 20 000 yuans en 2010, et de 200 000 yuans en 2050,.

Le responsable a précisé que les résultats de son plan de réduction des émissions de carbone seront présentés par son institut officiellement en juillet.

La réduction des émissions de carbone fera partie du 13e plan quinquennal (2016-20), et peut-être même du 12ème plan quinquennal qui commence en 2011, a dit M.Jiang.

Actuellement le gouvernement ne dispose pas d'objectifs précis de réduction des émissions de carbone. Dans le domaine de l'efficacité énergétique, son objectif est de réaliser d'ici 2010 la réduction de 20% du niveau de 2005 de la consommation d'énergie par unité de PIB. Des mesures similaires seront adoptées pendant la période 2011-2015, ont affirmé les fonctionnaires.

Xie Zhenhua, vice-ministre responsable du changement climatique de la NDRC avait dit que le gouvernement est en train de mettre en place une stratégie à long terme sur le changement climatique avec la discussion du protocole après-Kyoto qui devrait être signé à Copenhague cette année.

M.Xie a également promis "de fournir des efforts plus importants" pour lutter contre le changement climatique au cours de la période 2011-2015.

Le groupe d'experts de la NDRC a déclaré que les émissions de dioxyde de carbone vont continuer à augmenter jusqu'à 2035, avec une prévision de 8,8 milliards de tonnes, lorsque l'industrialisation et l'urbanisation seront à un stade avancé, alors qu'en 2010 on prévoit près de 5,5 milliards de tonnes d'émissions.

Cependant entre 2035 et 2050, les émissions vont se stabiliser voire commencer à baisser légèrement, si la bonne voie technologique est adoptée, a annoncé le conseil.

Les émissions de carbone cumulatives par habitant vont atteindre 194 tonnes de 1850 à 2030, ont annoncé les experts, alors que les chiffres pour les Etats-Unis et l'Europe ont dépassé les 800 tonnes et 1 100 tonnes de 1850 à 2005.

Donc, si le projet est appliqué, la Chine aura beaucoup moins d ‘émissions de gaz à effet de serre en poursuivant son développement économique sur un pied d'égalité avec les économies développées.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?