100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 27.09.2009 09h15
Chine: des dizaines de milliards de yuans pour l'aménagement des fleuves du nord-ouest

A l'entrée du XXIe siècle, la protection de l'environnement est devenue l'une des priorités du gouvernement chinois, et des dizaines de milliards de yuans ont été dépensés pour l'aménagement des fleuves pollués du nord-ouest du pays.

L'environnement de cette région est le plus vulnérable du pays mais c'est aussi l'une de ses zones les plus importantes. C'est là que se trouvent les sources et les premiers bassins de grands fleuves comme le Yangtsé et le Fleuve Jaune. De ces montagnes et de ces glaciers naissent des rivières qui vont disparaître dans les déserts ou les lacs de l'intérieur. C'est aussi de cette région que proviennent principalement les tempêtes de sable qui balaient le nord du pays.

Depuis la deuxième moitié du siècle dernier, en raison d'une utilisation abusive de l'eau, de nombreux fleuves du nord-ouest souffrent et l'environnement de leurs bassins s'est détérioré.

Pour soigner ces fleuves, beaucoup d'argent a déjà été dépensé.

En 2000, le gouvernement chinois a commencé à réguler le débit du Fleuve Noir, le deuxième plus important fleuve aréique du pays. Un programme pilote a été créé. Il consistait en la création d'une société d'économie d'eau dans la ville de Zhangye dans le Gansu car c'était la plus grande consommatrice d'eau du cours moyen du fleuve. En dix ans, plus de deux milliards de yuans ont été investis pour l'aménagement du bassin du fleuve Noir.

En 2001, le gouvernement a décidé d'aménager le Tarim, dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang, pour un coût prévu de 10,7 milliards de yuans.

En 2005, un programme d'aménagement de la région de Sanjiangyuan, où le Fleuve Jaune, le Yangtsé et le Lancang (Mékong) prennent leur source, a été lancé pour un coût total de 7,5 milliards de yuans.

En 2007, le gouvernement central a approuvé le projet d'aménagement du fleuve Shiyanghe et la construction d'une zone écologique pour assurer l'approvisionnement en eau du Fleuve Jaune dans la province du Gansu, le coût de ces deux projets a atteint respectivement 4,75 milliards de yuans et 4,45 milliards de yuans.

Ces programmes d'aménagement de cours d'eau sest également accompagné d'autres programme écologiques.

Grâce à ces efforts, l'aménagement des fleuves dans le nord-ouest a obtenu des résultats favorables, des fleuves se sont graduellement rétablis. Le district Maduo dans la région de Sanjianyuan, connu comme la source du fleuve Jaune, était il y a quatre ans un lieu où les tempêtes de sable étaient fréquentes, les prairies se détérioraient, de nombreux de lacs étaient asséchés. En 2005, beaucoup d'éleveurs de ce district étaient devenus des "réfugiés écologiques" et, pour survivre, ont été forcés de quitter leur région d'origine.

Aujourd'hui, l'aménagement a permis à des lacs autrefois à sec de se remplir à nouveau. Les troupeaux d'hémiones et d'antilopes ont fait leur réapparition sur les prairies.

Depuis cinq ans de suite, la régulation du débit du Fleuve Noir, a empêché l'assèchement de son lac terminal, le Dongjuyanhai. La superficie de ce lac a dépassé 40 kilomètres carrés. Les oasis autour du lac ont cessé de diminuer et le niveau des nappes d'eau souterraines dans les oasis est remonté.

Shen Qinglin, chef du Bureau du contrôle du bassin du fleuve Shiyanghe, fait remarquer qu'après trois ans d'aménagement, le volume d'eau du cours moyen du fleuve n'a cessé d'augmenter.

Malgré ces résultats, le nord-ouest fait toujours face à des défis. "La santé des fleuves est importante, mais le problème de nourriture des agriculteurs et des éleveurs est aussi important", souligne Shen Qinglin. "D'une part, il faut réduire la consommation d'eau, d'autre part, il faut développer l'agriculture et l'élevage afin d'améliorer les conditions de vie des agriculteurs et éleveurs. C'est difficilement conciliable", affirme Shen, ajoutant : "nous devons trouver de nouvelles approches pratiques pour traier ces problèmes".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois avance une proposition en cinq points pour un monde plus sûr
Justine Henin de retour
La Chine est une vraie ami de l'Afrique et elle n'a jamais pensé à s'emparer de ses ressources naturelles
La rencontre Hu Jintao-Nicolas Sarkozy axée sur trois sujets importants
Les 60 ans de la Chine nouvelle vus par des chiffres