100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 28.09.2009 17h05
La Chine devient une décharge pour les pays occidentaux

Selon le reportage du 27 septembre du « New York Times », les déchets électroniques produits par les pays occidentaux, comme des fils électriques et des compteurs électriques usés, étaient transportés dans les pays en développement en grande quantité chaque année, par des moyens légaux ou illégaux. Maintenant, la Chine, l'Inde, l'Indonésie et les pays africains sont déjà devenus des véritables décharges pour les pays occidentaux.

De 1995 à 2007, des déchets de papier, des matières plastiques, et de métal transporté dans d'autres pays par l'Europe ont augmenté de 10 fois, a révélé le reportage qui cite les données du Bureau européen de l'Environnement. Selon le reportage, l'exportation des ordures vers les pays pauvres est déjà devenue un grand commerce international, vu que certaines sociétés souhaitent réduire le coût causé le recyclage exigé par la nouvelle loi sur l'environnementale de leurs pays, selon laquelle les déchets doivent être récupérés ou traités par des moyens respectueux de l'environnement. Aux Pays-Bas, si l'on brûle des ordures et les transporte ensuite en Chine, le coût va se réduire de 3/4.

Quant à l'exportation des ordures vers des pays pauvres, Fischer, le premier conseiller des problèmes de traitement des déchets du Bureau de l'Environnement de l'Europe a donné des explications, en disant que dans une certaine mesure, ce sont les pays émergents, comme la Chine et l'Inde, qui ont poussé le développement du commerce des déchets. Selon lui, une partie des déchets n ‘est pas polluante et les pays émergents ont besoin de matières premières. Cependant, Fischer a avoué que les sociétés asiatiques et africaines manquent de capacité de traitement des déchets. Selon les experts environnementaux chinois, bien qu'on ne puisse pas dire que les déchets électroniques sont inutiles, on ne peut pas exagérer sur leur quantité. La Chine doit s'efforcer de régler les problèmes liés à la pollution par déchets en utilisant les nouvelles technologies.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois avance une proposition en cinq points pour un monde plus sûr
Justine Henin de retour
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?
La Chine est un nouveau modèle de développement pour le monde