100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 27.11.2009 15h02
Sondage : les Français ont des sentiments complexes sur le changement climatique

Le sommet sur le climat de l'ONU s'ouvrira en décembre à Copenhague, capitale du Danemark. Selon le dernier sondage mené en France, la plupart des Français souhaitent que le sommet accomplisse une percée. Cependant, à condition que les mesures prises ne portent pas atteinte à leurs propres intérêts.

Du 15 au 21 octobre, un organe d'enquête de la presse française a choisi 100 mots concernant le changement climatique et a demandé aux personnes interrogées d'en choisir 1 à 10 qui sont les plus importants pour eux. Par ce moyen, l'organe a jugé du niveau de préoccupation des gens sur le changement climatique.

Selon l'enquête, la plupart des Français souhaitent que leur pays coopère avec les autres pays du monde pour faire face au changement climatique. Quant à eux même, ils veulent aussi faire des efforts pour la lutte contre le réchauffement climatique, en changeant leurs habitudes quotidiennes, sous la promesse que cela ne nuira pas à leurs intérêts.

Le Sénat français vient d'adopter une loi imposant une taxe sur le carbone, ce qui a causé une opposition de la part de nombreuses personnes. Selon ces dernières, la taxe sur le carbone ne devrait pas être acquittée par les individuels, mais par les sociétés qui nuisent à l'environnement. Selon cette loi, à partir du 1er janvier 2010, la France imposera une taxe de 17 euros par émission d'une tonne de CO2.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le dirigeant de la RPDC reçoit le ministre chinois de la Défense
La Chine nie avoir mis des terres cultivables sur le marché pour faire baisser le prix des logements
La Chine apporte des changements en Afrique
Le traitement des ordures et des déchets afin de préserver le bel aspect de la ville
Il faut tirer les leçons de la catastrophe minière
Débats houleux autour du sujet concernant la castration chimique obligatoire
Paris discute de projets de nouveau métro