100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 30.11.2009 08h28
L'engagement chinois de réduction des émissions est sérieux (Wen Jiabao)

L'engagement chinois en matière d'objectifs de réduction des émissions de CO2 est "sérieux et formel", a déclaré vendredi le Premier ministre chinois Wen Jiabao.

Il a fait cette remarque lors d'une rencontre avec des représentants de l'Inde, de l'Afrique du Sud, du Brésil et du groupe des 77 (G77), réunis à Beijing pour discuter avec la Chine des questions du changement climatique.

Le Conseil des affaires d'Etat, gouvernement central chinois, a annoncé jeudi que la Chine réduirait ses émissions de CO2 par unité de PIB en 2020 de 40 à 45% par rapport au niveau de 2005.

Le gouvernement chinois a fixé cet objectif en fonction de ses propres conditions nationales et intérêts à long-terme, dans le but d'être responsable pour le bien-être de toute l'humanité, a affirmé Wen Jiabao aux représentants étrangers.

Cet objectif a été fixé à l'issue d'études scientifiques complètes, et il correspond à la réalité, a-t-il fait observer.

"Nous devons faire énormément d'efforts pour réaliser cet objectif", a ajouté le Premier ministre chinois.

Il a appelé à la coopération mondiale pour résoudre les questions du changement climatique, soulignant que les pays en voie de développement partageaient des intérêts communs à cet égard.

La Chine accorde une grande importance à ses consultations avec l'Inde, le Brésil et l'Afrique du Sud, et elle renforcera sa coordination avec le G77, a-t-il fait remarquer.

"Nous coopérerons avec toutes les parties concernées pour faire aboutir à des résultats raisonnables et réalisables lors de la prochaine conférence des Nations unies sur le changement climatique à Copenhague", a promis Wen Jiabao, qui devrait assister à la conférence le mois prochain.

Partageant les points de vue du Premier ministre chinois, tous les représentants étrangers ont salué les efforts et accomplissements de la Chine dans la lutte contre le changement climatique.

Ils ont convenu que les pays en voie de développement devaient travailler ensemble pour sauvegarder leurs intérêts communs, contribuer à la lutte contre le changement climatique et réaliser le développement durable.

Le ministre indien de l'Environnement et des Forêts Jairam Ramesh, le conseiller du président brésilien Marcel Fortuna Biato et la ministre sud-africaine de l'Eau et de l'Environnement Buyelwa Sonjica sont en visite en Chine pour les consultations ministérielles sur le changement climatique avec la Chine, prévues le 28 novembre.

Xie Zhenhua, ministre adjoint de la Commission d'Etat pour le développement et la réforme, va participer aux consultations en tant que représentant chinois.

Le Soudanais Lumumba Stanislaus Di-Aping, représentant du G77, a terminé ses consultations avec Xie Zhenhua vendredi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un couple de pandas géants part pour l'Australie
Le dirigeant de la RPDC reçoit le ministre chinois de la Défense
Les taxes commerciales imposées du fait des surcapacités de production chinoises ne sont qu'une « excuse »
La Chine vue dans le film américain « 2012 »
La Chine apporte des changements en Afrique
Le traitement des ordures et des déchets afin de préserver le bel aspect de la ville
Il faut tirer les leçons de la catastrophe minière