100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 10.05.2010 15h30
La Chine va probablement mettre en place une taxe carbone

La Chine pourrait instituer une taxe carbone et augmenter encore le prix des carburants fossiles pendant les cinq années qui viennent dans le but de réduire ses émissions de gaz à effet de serre et pour l'aider à atteindre ses objectifs écologiques, a prédit un expert affilié au gouvernement.

« Nous nous attendons à ce que la Chine ne lève différentes taxes que seulement si elles peuvent l'aider à réduire ses émissions de gaz à effet de serre et à développer une économie pauvre en carbone », a déclaré dimanche Jiang Kejun, chercheur émérite à l'Institut de Recherche sur l'Energie, qui dépend de la Commission Nationale du développement et de la Réforme.

« Je pense qu'il est probable qu'une taxe carbone sera établie lors de la période du 12e Plan quinquennal (2011-2015) », a-t-il dit. La Commission Nationale du développement et de la Réforme est un service du gouvernement responsable du plan de développement du pays à moyen et long terme.

A part une taxe carbone, M. Jiang a dit que le gouvernement pourrait commencer à percevoir des taxes sur l'environnement et les ressources. Et dans le même temps, la Chine renforcera fortement ses mesures de subvention destinées à soutenir la recherche et le développement des technologies pauvres en carbone.

Lors d'un forum sur le changement climatique organisé lors du week-end par le Centre chinois pour les Echanges Economiques Internationaux, M. Jiang a déclaré que le gouvernement était déterminé à atteindre ses objectifs de réduction de l'intensité carbone de 40-45% d'ici 2020 par rapport aux niveaux de 2005, et que le gouvernement mettra en place des « mesures plus dures » dans les cinq années qui viennent pour atteindre ses objectifs écologiques.

D'après M. Jiang, les mesures fiscales et de taxation ne sont qu'une partie de l'éventail des changements de politiques possibles, qui pourraient se concrétiser quand la Chine mettra en application sa voie de développement pauvre en carbone.

« Il est possible que nous dépassions les Etats-Unis entre 2020 et 2025 en termes de recherche et d'investissements pour le développement », a dit M. Jiang. « Si jamais cela devient vrai, nous pourrons commencer à rêver que nous allons devenir un pays leader dans le domaine des technologies pauvres en carbone », a-t-il ajouté.

Cependant, M. Jiang est pessimiste pour les dix années qui viennent. Les investissements totaux de la Chine dans la recherche scientifique et le développement, de 400 milliards de Yuans (59 milliards de Dollars US), dit-il. « ne sont que le sixième environ du total américain, ou seulement équivalent à ce que les Etats-Unis dépensent pour les recherches sur l'énergie propre ».

S'agissant des recherches en technologies propres, M. Jiang a dit « Si nous ne luttons pas pour des efforts radicaux, nous resterons toujours à la traîne des Etats-Unis, de l'Europe ainsi que de quelques autres pays et régions ».

Wan Gang, ministre des Sciences et des Technologies, a déjà promis que la Chine redoublerait d'efforts pour réaliser une croissance verte en développant des techniques d'importance stratégique.

En dehors des nouveaux matériaux, de la médecine biologique et des technologies de l'information, M. Wan a rajouté l'énergie éolienne, l'énergie solaire, la biomasse et les automobiles électriques en haut de la liste du gouvernement, secteurs qui pourraient obtenir un support fiscal substantiel dans les cinq années à venir.

« Nous permettrons petit à petit à des secteurs stratégiques de ce genre de soutenir le développement économique et social de la Chine sur le long terme », a dit le Ministre.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Séisme de Yushu : la reconstruction sera achevée en trois ans (vice-PM chinois)
"Je me souviendrai toujours de l'amitié des Chinois", déclare le président maltais
Appel au secours de la Grèce : au moins trois milliards de dollars US proviennent de la Chine
Les expériences françaises sont une valeur de référence pour la protection de la langue maternelle
Les appels à purifier la langue chinoise induisent dans l'erreur
C'est normal de louer un appartement
La faible émission de carbone devient un nouveau moteur de la création d'emplois