100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 31.08.2010 13h50
La pénurie de terres agricoles et d'eau s'aggrave en Chine

La pénurie de terres agricoles et d'eau qui s'aggrave en Chine pourrait l'empêcher d'atteindre ses ambitieux objectifs en matière de production de céréales dans la prochaine décennie, ont averti responsables ministériels et experts.

Une sévère pénurie des réserves de terres agricoles et d'eau sont à présent les principaux obstacles que connait le pays pour assurer sa sécurité alimentaire, a déclaré jeudi dernier Zhang Ping, Ministre de la Commission Nationale du Développement et de la Réforme, lors de la remise d'un rapport à la législature suprême.

Avec sa population qui augmente, le gouvernement central a pour ambition de faire passer la production annuelle de céréales de la Chine à 550 millions de tonnes, soit 50 millions de tonnes de plus qu'en 2007.

Mais, par contraste, les terres cultivables du pays ont connu une forte diminution, passant de 130,04 millions d'hectares en 1996 à 121,72 millions d'hectares en 2008, du fait d'une urbanisation rapide et de catastrophes naturelles, d'après les chiffres du Bureau National des Statistiques.

De même, la taille des terres cultivables par tête se monte actuellement à environ 0,092 hectare, soit à peine 40% de la moyenne mondiale. Et moins de 4,7 millions d'hectares dans tout le pays peuvent être considérés comme des réserves de terres cultivables, a déclaré M. Zhang à la législature.

En 2009, la Chine a connu sa sixième récolte consécutive de céréales, avec une augmentation de la production de 0,4% d'une année sur l'autre et un chiffre record de 530,8 millions de tonnes, d'après les chiffres officiels.

L'augmentation de la production de céréales ces dernières années est essentiellement due à l'élargissement des zones plantées, le gouvernement ayant encouragé les agriculteurs à produire des céréales en offrant des subventions depuis 2004, a dit Lu Bu, Chercheur à l'Institut des Ressources Agricoles et du Planning Régional à l'Académie Chinoise des Sciences Agricoles.

« Mais ces augmentations de production de céréales ne pourront continuer, car la Chine ne dispose plus guère de terres agricoles supplémentaires pouvant être cultivées à l'avenir », a-t-il dit.

Davantage d'améliorations devront être faites sur d'autres plans, comme perfectionner les techniques de plantage et accroître le nombre des champs à haut rendement, a-t-il ajouté.

Actuellement, la production de blé en Chine est de 4,61 tonnes à l'hectare, contre une moyenne mondiale de 2,76 tonnes. Pour le riz et le maïs, ces chiffres sont de 6,38 tonnes et 5,28 tonnes à l'hectare respectivement, contre une moyenne mondiale de 3,38 tonnes et 3,41 tonnes respectivement.

Mais bien que la Chine soit désormais confortablement en tête de la moyenne mondiale en termes de production de céréales, la demande potentielle reste encore bien au-delà, a dit M. Lu.

M. Zhang a également précisé dans son rapport que, pour l'heure, seuls 33% du total des zones plantées en Chine sont des champs à haut rendement. Ce pourcentage doit augmenter, a-t-il dit.

L'agriculture économe en eau doit aussi être encouragée, a dit M. Lu. Moins de 20% des ressources en eau du pays sont consacrées aux vastes zones de terres cultivables situées au Nord de la Rivière Huaihe, qui représentent pourtant les deux tiers du total des terres cultivables du pays.

Plusieurs mesures de soutien destinées à garantir la sécurité alimentaire de la Chine seront mises en oeuvre, d'après le rapport de la Commission Nationale du Développement et de la Réforme.

« Plus de catastrophes naturelles ayant frappé le pays, la sécurité alimentaire est devenue une des préoccupations majeures du public, et cela contraint le gouvernement à proposer davantage de mesures favorables concrètes », a dit Zhang Hulin, Professeur à l'Ecole du Parti du Comité Central du Parti Communiste.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : des scientifiques annoncent la découverte d'une nouvelle espèce de dinosaure
La Chine pourra assurer à 95% son autosuffisance en céréale en 2020
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti