Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 03.12.2010 17h05
Jean-Pierre Raffarin: les pays développés devraient partager leurs expériences dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre

L'ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin a indiqué jeudi que les pays développés devaient partager leurs expériences et technologies dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre avec les pays en voie de développement.

Cet appel a été fait lors d'un dialogue entre le politicien français et des jeunes chinois à Beijing, dans un contexte de sommet climatique des Nations unies à Cancun, au Mexique.

Les pays développés ont émis une grande quantité de gaz à effet de serre dans le passé, et ils ont l'avantages dans la recherche et le développement de technologies à énergies propres, a indiqué M. Raffarin, qui a constaté que les pays ont réduit l'utilisation de charbon et d'autres combustibles fossiles.

"Au lieu d'obliger les pays en voie de développement à réduire les émissions de gaz, les pays développés doivent les aider à le faire", a-t-il poursuivi.

La croissance économique chinoise est importante pour la reprise économique mondiale, a-t-il affirmé.

Jean-Pierre Raffarin a ajouté que le fait que la Chine est en train de trouver des solutions appropriées pour faire face au changement climatique est encourageant.

"La France et la Chine doivent renforcer leur coopération dans le développement des nouvelles technologies et dans la lutte contre le changement climatique", a-t-il indiqué.

Plus de 300 étudiants chinois venus d'environ 40 universités ont assisté au forum.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un haut conseiller politique chinois appelle à déployer plus d'efforts pour combattre la pauvreté
La Chine appelle à la reprise du dialogue et des négociations sur la situation dans la péninsule coréenne
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations
La mort de Wang Bei reflète la situation réelle de la société chinoise