Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 06.12.2010 15h46
Des avancées à la Conférence climatique de Cancun

Deux organismes de la Convention cadre de l'ONU sur les changements climatiques (CCNUCC) ont conclu leurs travaux le 5 décembre, qui seront présentés vendredi lors de la séance plénière qui conclura la Conférence de l'ONU sur le changement climatique qui se tient en ce moment à Cancun au Mexique.

Dans un communiqué, la CCNUCC indique que « l'Organe subsidiaire de conseil scientifique et technologique (SBSTA) et l'Organe subsidiaire de mise en œuvre (SBI) ont conclu leurs délibérations samedi, sur une série de projets destinés à poursuivre et renforcer les efforts d'adaptation au changement climatique des pays en développement, y compris pour ce qui a trait au transfert de technologies ».

Les projets comportent notamment les activités de capture et de stockage du carbone qui pourraient être inclus dans les Mécanismes du Protocole de Kyoto.

« C'est important, car cela donne aux parties une clé pour s'attaquer à d'autres problèmes en suspens dans leurs deux pistes de négociations sur l'action et la coopération à long terme dans le Protocole de Kyoto », a expliqué Christiana Figueres, secrétaire exécutif de la Convention des Nations unies sur le changement climatique.

L'autre réalisation concerne l'élargissement du mandat du Groupe d'experts sur les Pays les moins avancés (PMA) qui serait prorogé de cinq ans, la plus longue période donnée à ce Groupe chargé de fournir des conseils techniques aux PMA.

À Cancun, les pays ont également convenu de renforcer l'éducation, la formation et la sensibilisation du grand public au changement climatique, en augmentant le financement de ces activités pour accroître la participation de la société civile dans les politiques nationales et le processus mondial mené par les Nations Unies.

Christine Lopez

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Trois satellites Glonass russes s'écrasent dans l'océan Pacifique
La Russie et le Qatar respectivement désignés pays hôtes du Mondialde 2018 et 2022
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations