Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 08.12.2010 08h08
COP 16 : la Chine s'efforce d'atteindre son objectif sur la réduction des émissions de GES

La Chine s'efforce d'atteindre son objectif sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), a affirmé le chef de la délégation chinoise présente à la 16e Conférence des Parties sur le changement climatique (COP 16) qui se déroule à Cancun, station balnéaire du sud du Mexique.

Xie Zhenhua, vice-directeur de la Commission nationale chinoise pour le développement et la réforme, a fait savoir que la Chine essaie de lutter contre le changement climatique et de protéger l'environnement, tout en maintenant son développement économique.

"La Chine est confrontée à plusieurs défis, dont le développement économique, l'éradication de la pauvreté, la protection de l'environnement et la réduction des émissions de GES. Nous apprenons actuellement auprès des pays développés comment lutter contre le changement climatique et nous essayons de tirer des leçons de leurs expériences et d'éviter de répéter leurs erreurs", a indiqué M. Xie lors d'une conférence de presse.

La Chine est confrontée au problème du développement. Avec une vaste population, des bases économiques faibles et un développement déséquilibré, la Chine est loin d'être un pays riche. Son PIB par habitant s'établit à quelque 3.700 dollars, ce qui place le pays au 100e rang mondial. Par ailleurs, la Chine compte 150 millions d'habitants vivant sous le seuil de pauvreté.

Parallèlement, la Chine tâche de réduire ses émissions de GES. "Au cours de ce processus d'industrialisation et d'urbanisation, les émissions de GES de la Chine ne sont pas interminables. Nous avons adopté une série de mesures consistant à économiser l'énergie, améliorer l'efficacité énergétique, ajuster les combinaisons d'énergies, transformer le mode de développement et développer les énergies renouvelables", a-t-il rappelé.

La Chine a énormément contribué à la lutte contre le changement climatique et a annoncé qu'elle réduirait d'ici 2020 l'intensité de ses émissions de carbone par unité de son PIB de 40 à 45% par rapport au niveau de 2005, lors de la dernière conférence des Nations Unies qui a eu lieu l'année dernière à Copenhague.

M. Xie a souligné que la Chine tiendrait sa promesse. "Nous ne manquerons pas à notre promesse. Ce n'est que lorsque les parties honorent leurs promesses et qu'elles s'efforcent de faire plus qu'elles peuvent enregistrer des progrès dans le domaine de la réduction des émissions des GES", a-t-il affirmé lors d'un entretien avec Xinhua dimanche dernier.

La Chine souhaite atteindre d'ici la fin de l'année l'objectif qu'elle s'est fixé dans son 11e plan quinquennal, consistant à réduire de 20% sa consommation énergétique par unité de PIB, a indiqué M. Xie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
Trois satellites Glonass russes s'écrasent dans l'océan Pacifique
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations