Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 10.12.2010 08h30
Climat/Cancun : rencontre entre le chef de la délégation chinoise et le SG de l'ONU

Le chef de la délégation chinoise à la conférence de Cancun et le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon ont échangé des points de vue mercredi sur les questions importantes lors de la conférence des Nations Unies sur le changement climatique à Cancun, au Mexique.

Selon Xie Zhenhua, directeur adjoint de la Commission nationale pour le Développement et la Réforme de Chine, la Chine et les autres pays du BASIC, à savoir le Brésil, l'Afrique du Sud et l'Inde, ont adopté une attitude flexible et souhaitent que des progrès substantiels en matière d'aide financière et de transfert technologique puissent être réalisés.

"Notre exigence n'est pas élevée, elle correspond à la mise en oeuvre du consensus dans le cadre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et le Protocole de Kyoto," a-t-il indiqué.

M. Xie a également souligné qu'il s'agirait d'un défi pour le mécanisme multilatéral des Nations Unies si la conférence de Cancun ne pouvait aboutir à des résultats.

M. Ban a qualifié d'"impressionnants" les efforts menés par la Chine pour lutter contre le changement climatique et promouvoir les négociations climatiques.

Le secrétaire général a également appelé toutes les parties à agir pour parvenir à un succès à Cancun, en ajoutant qu'il avait eu des entretiens avec les délégations de certains pays afin de les persuader de changer leurs positions.

La Conférence de Cancun aura réuni, du 29 novembre au 10 décembre, environ 25.000 représentants de gouvernements, d'organisations non gouvernementales, d'entreprises et d'instituts de recherche, d'environ 200 pays ou régions.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine disposée à coopérer avec l'UE sur le contrôle du commerce mondial des armes
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)
La façon bien peu élégante de la Norvège de traiter la Chine
Péninsule coréenne : la Chine reste neutre
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?