Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 20.12.2010 08h34
Chine : les véhicules à énergie nouvelle prennent leur essor grâce au soutien du gouvernement

Incitée par une série de politiques préférentielles du gouvernement, Wu Lingyu a abandonné son projet d'acheter une voiture à essence et s'est tournée vers la voiture électrique.

Mme Wu, âgée de 36 ans et col blanc dans la ville de Hefei (capitale de la province orientale de l'Anhui), ne dépensera que 80 000 yuans (12 121 dollars) pour un véhicule électrique d'une valeur de 150 000 yuans.

"C'est parce que je peux bénéficier d'une subvention de 60 000 yuans de la part du gouvernement central et d'une autre de 10 000 yuans du gouvernement local", a-t-elle expliqué.

"De plus, si je suis parmi les 500 premiers acheteurs de voitures électriques à Hefei, les autorités locales en charge de l'électricité installeront, gratuitement, un chargeur près de chez moi," a-t-elle ajouté.

"Un véhicule à essence consomme environ 10 litres aux 100 km, soit une dépense de 60 yuans en essence. Un véhicule électrique a besoin d'environ 14 kWh d'électricité pour 100 km, soit un coût de seulement huit yuans," a-t-elle précisé.

Le gouvernement chinois a introduit, cette année, des mesures destinées à promouvoir l'industrie des véhicules à énergie nouvelle.

Hefei est l'une des cinq villes chinoises inscrites dans le programme pilote pour les nouvelles subventions. Les quatre autres villes sont Shanghai, Changchun, Shenzhen et Hangzhou.

Selon le programme, le gouvernement central accordera une subvention de 50 000 yuans à tout citoyen qui achètera un véhicule hybride (PHEV, a plug-in hybrid electric vehicle) et une subvention de 60 000 yuans pour un véhicule 100% électrique (BEV, a battery-electric vehicle).

La Chine s'est fixée comme objectif d'atteindre les 500 000 BEV et PHEV d'ici 2015 et cinq millions d'ici 2020.

Le pays comptait un total de 199 millions de véhicules à moteur fin septembre, dont 85 millions de voitures, selon le Bureau de la gestion de la circulation du ministère de la Sécurité publique.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Chine : les IDE en hausse pour le 16e mois consécutif en novembre
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo