Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 03.02.2011 09h30
Beijing : la sécheresse hivernale actuelle sera probablement la plus longue depuis 60 ans

Beijing va vraisemblablement connaître la sécheresse hivernale la plus longue depuis 60 ans, sans pluie ni neige attendues au cours des dix prochains jours, a-t-on appris mardi du chef du bureau météorologique municipal.

Sun Jisong a indiqué que si la sécheresse continue 14 jours de plus, ce sera la plus longue période sans précipitations connue par la capitale chinoise depuis 1951 et le début de l'archivage météorologique.

Le record actuel a eu lieu lors de l'hiver 1970-1971, quand ni pluie ni neige n'étaient tombées pendant 114 jours.

M. Sun a précisé que la sécheresse persistante aggrave les risques d'incendies et de maladies dans la ville.

Cependant, grâce à l'approvisionnement en eau, les citadins remarquent à peine la crise.

Zhang Tiecheng, le directeur adjoint du village de Nanjiao dans le district de Fangshan (sud-ouest de la ville), a déclaré que les personnes âgées n'avaient jamais connues une telle crise hivernale de l'eau.

"Un système de quota limitant l'eau dans chaque foyer a été mis en place en novembre car l'eau tirée de trois puits nouvellement creusés est réservée pour la boisson", a-t-il noté.

Auparavant selon lui, les villageois pouvaient obtenir de l'eau en creusant des puits à une profondeur de 200 mètres, mais actuellement il faut une profondeur comprise entre 300 et 800 mètres.

Les précipitations en hiver, même si elles ne représentent que 2% du total annuel consommé par la ville, sont importantes car elles permettent la régénération de l'aquifère sous-terrain.

Hu Bo, responsable du Bureau d'hydrologie de Beijing, a indiqué que Beijing puise de l'eau de la province voisine du Hebei depuis octobre, et qu'elle va continuer à le faire jusqu'à mars.

"Je n'ose pas penser à la proportion que va prendre la crise de l'eau dans la ville quand l'adduction d'eau de la province du Hebei va cesser", a-t-il ajouté.

A l'approche du printemps, la température à Beijing augmente, ce qui aggrave la sécheresse, a dit M. Sun, le météorologue.

La crise de l'eau à Beijing devrait être soulagée lorsque le Projet d'adduction d'eau sud-nord sera terminé, en 2014.

En attendant, la ville devra compter sur l'économie d'eau et des projets à court terme d'adduction d'eau du Hebei, afin d'étancher sa soif.

Les autorités nationales du contrôle de la sécheresse ont déclaré dimanche que selon un bilan effectué vendredi, quelques 77,4 millions de mus (5,16 millions d'hectares de terres cultivées) ont été dévastés par la sécheresse, et que 2,57 millions de personnes ont été confrontées à une pénurie d'eau potable.

Les grandes ville, y compris Beijing et Tianjin, et les provinces du Henan et du Shandong sont parmi les régions les plus touchées.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les dirigeants chinois rendent visite à des responsables retraités avant la Fête du Printemps
Les discours du président Hu durant sa visite aux Etats-Unis publiés en 5 langues minoritaires
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce