Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 22.02.2011 08h22
Chine : une amende en cas de mauvais tri des déchets à Guangzhou

Les résidents de la ville méridionale de Guangzhou devront réfléchir à l'avenir avant de jeter leurs ordures, car ils risquent une amende allant jusqu'à 50 yuans (7,8 dollars) s'ils les jettent dans la mauvaise poubelle.

Guangzhou, la capitale de la province du Guangdong, appliquera, à partir du 1er avril, le règlement sur le tri des déchets, le premier du genre en Chine, a indiqué vendredi Lin Qi, le directeur adjoint du bureau légal du gouvernement municipal de Guangzhou.

Le règlement stipule que les résidents et les unités de travail doivent trier leurs déchets dans quatre poubelles séparées -- une poubelle pour les déchets recyclables, une pour les déchets de cuisine, une pour les déchets toxiques et une dernière pour les autres types de déchets, a précisé Lin Qi.

Selon lui, les résidents qui n'ont pas jeté leurs déchets de manière correcte feront face à une amende de 50 yuans, et le montant de l'amende pour les unités de travail sera de 500 yuans par mètre cube de déchets.

Les fonctionnaires chargés de la gestion de la ville, le personnel du comité de voisinage, le personnel de gestion de la propriété des communautés ainsi que des bénévoles seront formés pour aider le public à trier les déchets, a-t-il ajouté.

"L'objectif est d'aider les citoyens à s'habituer à trier les déchets," a déclaré Zhang Jianguo, directeur adjoint du comité de gestion de la ville.

En adoptant le nouveau règlement, la ville vise à établir un système sain de tri et de traitement des déchets d'ici 2012.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Ajustage et essai du secteur de Shanghai de la ligne ferroviaire Beijing-Shanghai pour trains à grande vitesse
Chine : pas de protéine de cuir dans le lait (ministère)
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi