Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 02.04.2011 08h08
Un faible niveau d'iode radioactif détecté en Chine à l'exception du Tibet

Un "niveau extrêment faible" d'iode radioactif a été détecté dans l'air à travers le territoire chinois sauf dans la région autonome du Tibet et la mer de Chine orientale, mais les particules ne menacent pas la santé publique ni l'environnement, a-t-on appris vendredi d'un communiqué officiel.

Selon les relevés quotidiens publiés par le Comité national de la coordination d'urgence nucléaire de Chine, un faible niveau d'iode-131 a été détecté, mais la quantité de radiation de ces particules était inférieure à 1/100 000 du niveau moyen de radiation annuel provenant des sources naturelles radioactives, comme les pierres, le sol, les aliments et le soleil.

Les particules ont probablement flotté dans l'air depuis la centrale nucléaire de Fukushima 1 (Fukushima Dai-Ichi) au Japon, endommagée par le séisme.

Selon le communiqué, il n'est pas nécessaire de prendre des mesures de protection contre ces particules.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'utilisation de la force n'est pas la solution appropriée pour résoudre les problèmes en Libye (Hu Jintao)
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les pays occidentaux devraient rejeter leur idée de dominer le monde
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie