Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 04.04.2011 09h42
De faibles niveaux d'iode radioactif, d'isotope césium -137 et -134 détectés dans les régions de la partie continentale de Chine

Un "niveau extrêmement faible" d'iode radioactif-131 a été détecté dimanche dans l'air de certaines zones dans les 31 régions de niveau provincial de la partie continentale de Chine.

En outre, un faible niveau de césium-137 et -134 a été également détecté dimanche dans l'air à Beijing, à Tianjin, au Shanxi, en Mongolie intérieure, au Shandong, au Henan, au Guizhou et au Ningxia.

Ces faibles niveaux ne menacent pas la santé publique ni l'environnement, a fait savoir un communiqué officiel, basé sur un relevé quotidien publié dimanche par le Comité national de la coordination d'urgence nucléaire de Chine.

Les aliments et l'eau potable ont été testés pour la contamination et ont été déclarés sans danger, a-t-on appris du communiqué.

Les particules se sont probablement propagées dans l'air depuis la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi au Japon, endommagée par le séisme.

Selon le communiqué, il n'est pas nécessaire de prendre des mesures de protection.

Ces conclusions sont basées sur les résultats de surveillance et les analyses du Centre météorologique régional affilié à l'Organisation météorologique mondiale, à l'Agence internationale de l'énergie atomique, à l'Administration d'Etat de l'Océan, au ministère de la Protection de l'environnement et au ministère de la Santé.

Les faibles niveaux d'iode - 131 ont été détectés pour la première fois le 26 mars dans la province du Heilongjiang (nord-est).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'Allemagne lanceront des consultations intergouvernementales
L'utilisation de la force n'est pas la solution appropriée pour résoudre les problèmes en Libye (Hu Jintao)
Les pays occidentaux devraient rejeter leur idée de dominer le monde
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie