Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 27.04.2011 10h07
La Chine prépare une loi spéciale sur le changement climatique

Le négociateur en chef chinois aux pourparlers sur le changement climatique des Nations Unies a annoncé mardi que la Chine préparait une loi spéciale consacrée au changement climatique et allait explorer une voie de développement pauvre en carbone qui convienne au pays.

« Nous sommes dans un processus de préparation d'une loi spéciale consacrée au changement climatique et nous avons déjà mis sur pied un groupe de travail et débuté les travaux préliminaires », a dit Xie Zhenhua alors qu'il assistait au lancement d'une étude sur la législation liée au changement climatique par l'Organisation Mondiale des Législateurs (Global Legislators Organization - GLOBE).

M. Xie, qui est Vice-président de la Commission Nationale du Développement et de la Réforme, le principal organisme de planification économique de la Chine, a dit que la Chine attachait une grande importance à la législation sur le Changement climatique et qu'elle a déjà publié des textes concernant la gestion de projets du Mécanisme de Développement Propre et la coopération sur le changement climatique.

Dans ses derniers efforts en date, le Congrès National Populaire, la législature suprême chinoise, a approuvé en mars le 12e Plan Quinquennal du pays, identifiant une approche proactive pour lutter contre le changement climatique comme élément-clé.

D'après le plan, la Chine réduira sa consommation d'énergie par unité de PIB de 16% et baissera ses émissions de CO2 par unité de PIB de 17% dans les cinq années qui viennent. Et ces objectifs sont « légalement contraignants sur le plan interne » a dit M. Xie.

Le Vice-président a dit que la Chine tirerait les leçons de l'expérience des autres pays sur la législation sur le changement climatique et renforcerait sa coopération avec ses partenaires mondiaux.

L'étude lancée par le GLOBE a révélé que la législation avançait, à des degrés divers, dans la totalité des seize économies majeures du monde.

« C'est particulièrement encourageant de voir que des grands pays en développement, comme le Brésil, la Chine, l'Inde, le Mexique et l'Afrique du Sud, qui forment ensemble le moteur de la croissance économique mondiale, développent une législation complète pour contrer le changement climatique », a signalé le rapport.

Mais le rapport a également noté que la législation actuelle cumulée ne contient pas encore tout ce qui est nécessaire pour éviter un dangereux changement climatique.

Le GLOBE a dit espérer que son rapport servira de base de départ aux légismateurs pour leurs travaux destinés à faire avancer plus encore la législation en 2011 et au delà.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va intensifier ses efforts pour réduire la pauvreté dans les régions rurales
La Chine aura sa propre station spatiale en 2020
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde