Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 28.04.2011 08h09
Changement climatique : la Chine attache une grande importance à la législation

La Chine attache une grande importance à la législation relative au changement climatique et travaille à l'élaboration de lois spécifiques sur les mesures à prendre afin de répondre efficacement au changement climatique, a indiqué mardi à Bruxelles un haut responsable chinios.

Xie Zhenhua, vice-ministre chinois chargé de la Commission nationale pour le Développement et la Réforme, a tenu ces propos lors d'un discours prononcé en prélude au Forum des principales économies (Major Economies Forum, MEF) sur la législation relative au changement climatique. Il s'agit d'une étude lancée par l'Organisation mondiale des législateurs pour un environnement équilibré (Global Legislators Organisation for a Balanced Environment -- GLOBE International) sur le statut de la législation en matière de changement climatique dans 16 des plus importantes économies du monde.

Afin de consolider les acquis déjà obtenus à travers les efforts déployés dans la lutte contre le changement climatique et de promouvoir la mise au point d'une modalité de croissance respecteuse de l'environnement, l'Assemblée populaire nationale ( Parlement) de la Chine a décidé, lors de sa session annuelle tenue en mars dernier, d'élaborer des lois devant fixer les objectifs, les politiques et les mesures que la Chine doit mettre en oeuvre au cours de son 12e Plan quinquennal de développement (2011-2015), a fait savior M. Xie.

La Chine a entrepris énormément d'efforts au cours des cinq dernières années pour relever les défis posés par le changement climatique en parvenant à réduire considérablement les émissions de carbone, et ce en vue de son propre développement à long terme comme dans l'intérêt du développement durable de notre planète, a fait remarquer M. Xie.

Dans la mise de oeuvre de la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique, du Protocole de Kyoto et de la Feuille de route de Bali, la Chine insiste sur le principe des « responsabilités partagées mais différenciées», a relevé M. Xie.

Quant à la législation relative au changement climatique, la Chine souhaite collaborer avec GLOBE International afin de tirer parti de ses recherches en cette matière dans le but de s'inspirer des expériences fructueuses d'autres pays dans ce domaine, a conclu le responsable chinois.





Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va intensifier ses efforts pour réduire la pauvreté dans les régions rurales
La Chine aura sa propre station spatiale en 2020
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde