Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 24.05.2011 14h01
De l'énergie verte pour la vie quotidienne des Tibétains

Quand les mains de Lhapa sont prises par son volant et qu'il ne peut pas faire tourner lui-même son moulin à prières, l'énergie solaire entre en scène et le fait pour lui.

Alimenté par une batterie solaire de 4 cm de long et 2 cm de large, son moulin à prières doré de 15 cm de haut installé sur son tableau de bord tourne alors sans arrêt et envoie ses prières à Bouddha.

« C'est vraiment pas cher, à peine 30 Yuans (4,4 Dollars US), et vous pouvez en acheter dans n'importe quelle petite boutique dans la rue », a dit Lhapa, qui vit à Lhasa, la capitale de la Région Autonome du Tibet.

« De l'énergie solaire, vous en trouvez partout à Lhasa ».

Dans un quartier situé dans la banlieue Ouest de Lhasa, presque toutes les maisons sont aujourd'hui équipées avec un chauffe-eau solaire.

« Quand j'étais jeune, les gens ne se douchaient pas souvent, parce que nous n'avions pas assez d'essence pour chauffer l'eau. Mais aujourd'hui, avec les chauffe-eau solaires, je peux prendre une douche tous les jours », a dit Kelsang Namgyal, un homme dans sa cinquantaine qui a grandi dans une famille d'agriculteurs.

« Le fourneau est bien plus efficace que l'ancien fourneau, qui était alimenté par de la bouse de yack séchée. Il ne faut que 20 minutes pour faire cuire du boeuf », a t-il dit.

D'après le Gouvernement, 395 000 fourneaux solaires sont à présent utilisés par les Tibétains.

Chez Migmar, un voisin de Kelsang Namgyal, c'est un radiateur solaire qui a remplacé le climatiseur et le radiateur électrique.

Ces dernières années, le Tibet a fait beaucoup d'efforts pour développer les sources d'énergie verte, comme les énergies solaire et éolienne et les bio-carburants, et les a mis en service.

« Le Tibet possède les ressources en énergie solaire les plus riches de Chine, et parmi les plus riches du monde. La région reçoit en moyenne 3 000 heures d'ensoleillement par an », a dit Ma Shengjie, Directeur du Département des sciences et technologies du Gouvernement régional.

« Avec les efforts faits par le Gouvernement ces dernières années, le Tibet a été en pointe en Chine, s'agissant de la mise en oeuvre de l'énergie solaire », a dit M. Ma.

Dans un village du Comté de Maizhokunggar, à Lhasa, Pasang s'est lui équipé lui-même d'un générateur solaire pour éclairer sa tente quand il emmène son bétail vers leurs pâturages d'été.

« Le générateur pèse 5 kg environ. Après une journée de chargement, il peut alimenter deux lampes pendant toute la nuit », a t-il dit.

Dans les régions montagneuses et à haute altitude du Nord et de l'Ouest du Tibet, le Gouvernement a grandement encourage l'utilisation d'éléments de construction solaire passifs. Ainsi, les murs, les sols et les fenêtres d'une structure sont-ils conçus pour collecter, stocker et distribuer l'énergie solaire avec une plus grande efficacité que les structures solaires ordinaires.

Dans une structure solaire passive, la température intérieure de jour peut être supérieure de 10C à celle de l'extérieur, ce qui satisfait aux besoins d'un bâtiment d'école, a dit M. Ma.

Une maison solaire passive est aussi moins chère à construire qu'une maison solaire active, qui a besoin de dispositifs mécaniques ou électriques pour accroître l'efficacité de l'énergie solaire.

Le coût de modernisation d'une maison avec deséléments de construction solaire passifs équivaut à 20% des dépenses nécessaires à la construction d'une maison, a t-il ajouté.

D'après le Gouvernement, le Tibet compte déjà 400 000 mètres carrés de logements solaires passifs.
A ce jour, la capacité des centrales photovoltaïques au Tibet totalise 9 megawatts, soit 13% du volume national.

Dans le même temps, de plus grandes centrales photovoltaïques, qui convertissent l'énergie solaire en courant direct, sont en cours de construction.

Ainsi, une centrale photovoltaïque d'une capacité de 10mW est en construction à Yang, située à quelque 90 km de Lhasa, grâce à des investissements de 220 millions de Yuans.

La construction d'une centrale photovoltaïque d'une capacité de 30 mW à Xigaze, à 250 km de Lhasa, a également débuté en mars, et une autre, d'une capacité de 2 mW, sera construite cette année dans la Préfecture de Ngari, dans l'Ouest du Tibet, a dit M. Ma.

Le Tibet envisage aussi la construction d'une centrale éolienne d'une capacité de 50 mW à Nagqu, dans le Nord du Tibet, en 2015, a t-il dit.

De plus, le Gouvernement envisage d'investir environ 1,06 milliard de Yuans pour aider les résidents ruraux à construire des installations fonctionnant au gaz de charbon entre 2008 et 2015, a dit M. Ma.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois appelle la Chine, le Japon et la République de Corée à promouvoir la paix et la stabilité régionales
Chine/Pakistan : réception pour marquer le 60e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques
L'informatique en nuage en Chine
La gravité de la conduite en état d'ivresse ne s'évalue que par le sang
La mauvaise qualité des championnats chinois, un handicap pour l'industrie du sport
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme