Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 15.07.2011 13h47
Les entreprises chinoises de l'éolien pénètrent enfin les marchés étrangers

Les entreprises chinoises du secteur de l'énergie éolienne commencent à trouver leur place sur les marchés étrangers, où une concurrence féroce avait jusque là limité leur présence, le plus souvent en acquérant des projets existants ou en investissant dans des projets de coentreprise.

China Longyuan Power Group Corp (CLPG), le troisième plus grand entrepreneur d'énergie éolienne du monde en termes de capacité installée, a ainsi fait ses premiers pas à l'étranger en achetant mercredi les droits de développement d'un projet de 100 mégawatt (mW) au Canada dans l'Ontario, à Farm Owned Power (Melancthon) Ltd.

L'affaire qui a été conclue pour un montant de 1,68 milliard de Yuans (260 millions de Dollars US), donnera à Longyuan, la branche opérationnelle des nouvelles énergies de l'entreprise publique China Guodian Corp, un contrat de vingt ans pour fournir de l'électricité au réseau local. Cet accord devrait permettre de générer un bénéfice sur investissement estimé à 12%, d'après l'entreprise.

Le projet devrait être achevé dans un délai de 24 mois.

L'accord donnera accès au marché étranger à United Power Technologie Co, le fabricant de turbines affilié à Guodian, par la livraison de turbines au projet.

Séparément, le plus grand fabricant chinois de turbines éoliennes, Sinovel Wind Energy Group, a annoncé le 5 juillet qu'il construirait une ferme éolienne de 1 000 mW en Irlande, en coopération avec une entreprise locale, Mainstream Renewable Power Ltd. Sinovel fournira les équipements de production d'énergie.

Sinovel a également signé en avril un accord avec Public Power Corp SA, le plus gros producteur d'électricité de Grèce, pour construire un parc éolien de 200 mW à 300 mW et pour explorer le développement d'une ferme éolienne en mer.

La Chine, qui est le plus grand marché d'énergie éolienne au monde en termes de capacité installée, n'avait pourtant vendu que treize turbines éoliennes à l'étranger à la fin de 2010, d'après l'Association Chinoise de l'Energie Eolienne.

Les nouvelles stratégies mises en oeuvre par les entreprises chinoises de l'éolien pour entrer sur les marchés étrangers coïncident avec les plans de certaines entreprises occidentales pour s'étendre en Chine.

Ainsi de Gamesa, un fabricant espagnol de turbines éoliennes, qui s'appuie sur des partenariats avec des développeurs publics de fermes éoliennes pour s'étendre en Chine.

La société espagnole a conclu des accords avec des développeurs majeurs de fermes éoliennes, comme CLPG elle-même, China Resources Power Holdings Co Ltd et China Datang Corp Renewable Power Co Ltd pour co-développer des projets éoliens, ce qui pourrait vouloir dire des contrats de fourniture totalisant 900 mW.

Les entreprises chinoises de l'éolien cherchent aussi à s'étendre en Chine même, le pays commençant à développer des fermes éoliennes côtières eur une grande échelle.

La Chine développera 5 gigawatts (gW) de capacité éolienne en mer durant la période du 12e Plan quinquennal. Il n'y a pour l'heure que quelques projets pilotes dans ce secteur.

Longyuan a dit espérer glaner de 20 à 30% du marché offshore durant la période du plan.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine a accompli tous les objectifs dans son Plan d'action sur les droits de l'homme (rapport d'évaluation)
Entretiens entre de hauts officiers militaires chinois et américain à Beijing
La curieuse morale de certains medias occidentaux
Pour un monde à trois monnaies de réserve
Chine-Etats-Unis : les discussions franches sont constructives