Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 26.07.2011 16h21
La peur du boeuf contaminé ne lâche pas le Japon

Depuis la découverte de quantités de boeuf contaminé à Tokyo le 8 juillet, le nombre de têtes infectées dans les marchés ne cesse d'augmenter. Et ce n'est que 4 mois après la catastrophe nucléaire de Fukushima que le gouvernement japonais annonce l'interdiction de vendre du boeuf de cette région. On commence aussi à détruire des stocks.

En date du 21 juillet, le nombre de boeufs contaminés dans les marchés avait atteint mille 485. Sur les 47 préfectures dans lesquelles on a examiné des viandes, seulement 2 préfectures étaient exemptes de viande contaminée. La quantité de boeuf contaminé vendue pour consommation est difficile à déterminer. La peur fait son chemin.

Dirigeant d'un jardin d'enfants

Avant, dans le menu, il y avait du boeuf et des pommes de terre. Nous avons remplacé le boeuf par du porc.

Père d'un enfant

Nous ne lui donnons pas de boeuf, nous lui donnons plutôt du poisson ou autre chose.

Face à la hantise, le gouvernement japonais a ordonné à la préfecture de Fukushima d'interdire la vente du boeuf. Et c'est la première fois que les autorités japonaises achètent de la nourriture contaminée. Cette fois, la découverte du boeuf infecté vendu au marché nuit à la réputation de la nourriture vendue en supermarché.

Mère d'un enfant

Si on ne peut pas faire confiance à la nourriture circulant sur le marché, qui peut-on croire?

Selon l'annonce du "Lian he zao bao" de Singapour, pendant la période des catastrophes naturelles et nucléaire au Japon, le gouvernement de Naoto Kan a fait l'objet de nombreuses critiques du public à cause de ses mesures lentes et inutiles. Et l'accident nucléaire a érodé la confiance des consommateurs dans le monde entier pour la nourriture japonaise. Le gouvernement japonais aura fort à faire pour restaurer la crédibilité des produits japonais sur le marché mondial.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : 199 millions de personnes couvertes par le programme rural de retraite
La "force de dissuasion de l'Internet" est un jeu dangereux
Les relations militaires sino-américaines progressent
Ces superstars du sport qui améliorent l'image de la Chine
La curieuse morale de certains medias occidentaux