Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 02.08.2011 07h49
La pollution de l'air de Beijing dépasse les normes et la rivière Haihe est la plus polluée parmi les plus importants cours d'eau chinois

Le Ministère de la Protection de l'Environnement a publié ces derniers jours un rapport sur la qualité de l'air des grandes villes chinoises sur le premier semestre de 2011. Beijing, a été mise à la troisième classe parmi les villes de Chine en termes de la qualité de l'air. Cependant, la quantité du SO2 et de la poussière dans l'air de la capitale chinoise a légèrement baissé. Selon un autre rapport rendu public en même temps sur la qualité de l'eau dans les plus importants cours d'eau du pays, la pollution de l'eau reste satisfaisante pour l'ensemble du système fluvial dans les environs de la capitale, mais les prélèvements témoignent d'une présence excessive des métaux lourds dans l'eau. Parmi les grandes rivières sur lesquelles ces prélèvements ont été faits, la rivière Haihe reste la plus polluée.

Qualité de l'air : 45 villes chinoises très polluées

Au total dans 45 villes (39,8% de la liste des villes, sur lesquelles les contrôles ont été effectués) une pollution au-dessus des normes autorisées a été enregistrée. Parmi les villes les plus polluées, on retrouve Beijing, Tangshan, Taiyuan, Anshan et Changchun, où le taux de pollution a dépassé les normes sur les six premiers mois de l'année. Mais la ville la plus polluée reste Urumqi, la capitale de la région autonome ouïgoure du Xinjiang.

La rivière Haihe la plus sale parmi 7 grands cours d'eau chinois

La pollution de l'eau des sept grands fleuves chinois se maintient à un niveau léger dans son ensemble. Mais pour la rivière Haihe, la situation est plus grave. La qualité de l'eau du fleuve de Yangtsé et de la rivière des Perles reste bonne.

Les gaz des pots d'échappement et les émissions des centrales thermiques influencent la qualité de l'air

Selon Ma Jun, expert de la protection de l'environnement, bien que la qualité de l'air de Beijing se soit légèrement améliorée, elle dépasse toutefois les normes. Il considère que les émissions de gaz des voitures, dont le nombre est en augmentation, et des centrales thermiques, sont les principales causes de cette pollution de Beijing.

L'écosystème de la rivière de Haihe s'est détérioré au cours des dix dernières années. Cependant, l'aménagement de la rivière Huaihe a été amélioré grâce à la fermeture des petites usines polluantes, a indiqué Ma Jun.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) francophone
Les Etats-Unis doivent faire preuve de courage pour réajuster leurs politiques asiatiques
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)
Pourquoi l'accident meurtrier du train à grande vitesse chinois s'est produit ?
Quotidien du Peuple : les forces sociales essentielles aux opérations de secours suite à l'accident ferroviaire meurtrier en Chine