Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 12.08.2011 07h46
132 terrains de golf à Beijing, pollution et gaspillage alarmants

Le Conseil d'Etat a interdit il y a 7 ans les autorisations de construction de nouveaux terrains de golf. Mais selon des statistiques incomplètes de "Nouvelles internationales financières", il existe quand même 132 clubs ou terrains de golfs qui encerclent la ville de Beijing.

Plus de 130 000 mus (unité de superficie, qui équivaut à 0, 0667 hectare) de terre ont été pris à cet effet.

Selon le journal, ces 132 terrains de golf, dont 103 qui déclarent leur superficie, s'étendent au total sur 135 682,1 mus, soit 9 050 hectares. Ces terrains de golf, petits ou grands, ont tendance à se concentrer dans les zones prospères de la ville. Par exemple dans le District de Chaoyang, où la population est la plus nombreuse, se trouvent 41 greens de golf, dont quelques 31 terrains occupent 18 981,6 mus (1 266 hectares), tandis que dans l'autre District de Haidian, 13 terrains sur 19 s'étalent sur une superficie de 7 416,3 mus (495 hectares).

"(Le golf) signifie un stade avancé lors du développement urbain et un produit de la polarisation de la richesse dans la société. Il ne satisfait pas à un besoin public mais constitue une preuve du capital pur", a expliqué Fu Chonglan, un expert de l'Institut du Développement urbain et des recherches environnementales de l'Académie chinoise des sciences sociales.

«Les prairies vertes » causent trop de gaspillage et de pollution

Les terrains de golf consomment non seulement d'immenses ressources foncières, mais aussi une quantité d'eau et d'insecticide alarmant. Selon un reportage de CCTV, en 2010, quelques 60 terrains de golf de Beijing dépensent chaque année 40 millions de mètres cubes d'eau, ce qui égale l'eau utilisée par 1 million de personnes chaque année, soit un volume de 20 lac Kunming au Palais d'été.

En outre, les insecticides et les engrais chimiques sont obligatoires pour maintenir la santé des prairies vertes pendant toute l'année. Les 132 terrains de golf ont besoin de 12 246 tonnes de ces produits, sans compter les terrains d'exercice intérieurs. Pire, c'est que la moitié des pesticides et engrais chimiques mélangés de pluie s'écoulent vers les réservoirs et les rivières, et pénètrent même dans le sol.

« Le plus grand danger du golf, c'est qu'il provoque souvent de la pollution et des dommages écologiques », a dit M. Fu au journaliste. « La construction d'un terrain de golf endommage toujours la diversité écologique locale et menace l'environnement des habitants logeant à proximité. Le gouvernement doit non seulement tenir compte des avantages économiques, mais aussi appliquer la loi pour contrôler strictement les projets de golf ».


[1] [2]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Quelle horreur ! quel gaspillage, c"est lamentable...autant de pesticides qui vont po...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine alloue annuellement 2 milliards de yuans pour protéger l'écosystème de la steppe au Tibet
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale