Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 24.08.2011 10h11
Chine : les sources en eau du fleuve Jaune ont arrêté de rétrécir

Un important lac situé sur le plateau Qinghai-Tibet, qui est la source de trois grandes rivières en Chine, s'est élargi depuis l'intervention du gouvernement il y a six ans qui a lutté contre la détérioration de son écosystème.

La région du lac de Sanjiangyuan (source des trois rivières), dans la province du Qinghai dans le nord-ouest du pays, a augmenté de 245 km² ces dernières années, a indiqué mardi Li Xiaonan, directeur adjoint du bureau de la préservation écologique et de construction de Sanjiangyuan.

En particulier, les lacs jumeaux qui approvisionnent en amont 49% du fleuve Jaune, qui traverse le pays sur 5 460 km et se jette dans la Baie de Bohai, se sont élargis de 166 km² par rapport à leur superficie de 1 071 km² en 2003.

A l'époque, le niveau de l'eau était si bas que l'amont du fleuve Jaune s'était même asséché.

Deux autres grandes rivières, le fleuve Yangtsé et la rivière Lancang, aussi connue sous le nom de Mekong dans le Sud-est de l'Asie, prennent également leurs sources à Sanjiangyuan. Mais les lacs de source se sont rétrécis en raison de la détérioration de l'écosystème provoquée par la hausse des activités humaines et du surpâturage.

Face à cette situation, le gouvernement central a lancé en 2005 un projet de 7,5 milliards de yuans (1,12 milliard de dollars) pour réparer l'écosystème de Sanjiangyuan grâce à un traitement pour lutter contre l'érosion du sol, l'augmentation des pluies artificielles et la réinstallation des familles de bergers à l'extérieur de la région.

Environ 50 000 personnes, dont la plupart d'origine tibétaine, ont été déplacées en dehors de la région ces six dernières années, alors que les précipitations artificielles ont totalisé 31 milliards de mètres cubes d'eau, selon M. Li et Zhou Bingrong, ingénieur en chef de l'institut provincial de recherche météorologique.

Depuis le début de cette politique, mise en place en 2005 afin de rétablir l'équilibre de écosystème de la zone humide fragile du plateau, le lac de Sanjiangyuan est capable de contenir davantage d'eau, dont la qualité s'est améliorée.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Hu Jintao appelle à former des cadres compétents
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains