Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 25.08.2011 09h07
Des taux excessifs de radiations découverts dans des organismes marins

Des échantillons biologiques extraits des eaux du Pacifique Ouest à l'Est de Fukushima, au Japon, ont montré des niveaux de radiations excessifs, d'après un communiqué de l'Administration Océanique d'Etat de Chine publié mercredi.

L'administration a conseillé que les agences gouvernementales intensifient les tests de radiations sur les produits marins venant des eaux concernées, afin de protéger la santé publique en Chine.

D'après le communiqué, les niveaux de strontium-90, un isotope radioactif du strontium découvert dans des seiches, sont 29 fois plus élevés que le niveau moyen des échantillons prélevés sur les côtes chinoises.

Cela montre que ces eaux ont clairement été affectées par des matériaux radioactifs qui ont fui de la centrale nucléaire de Fukushima, endommagée lors du séisme massif du 11 mars dernier et du tsunami qui a suivi, d'après le communiqué.

Les échantillons contenaient aussi de l'argentum-110m et du cesium-134, qui sont normalement difficiles à détecter dans les échantillons biologiques venant des eaux côtières de la Chine, a ajouté le communiqué.

L'Administration a envoyé du personnel professionnel dans ces eaux en juin pour surveiller l'impact de la crise nucléaire à la centrale nucléaire Daiichi de Fukushima, ainsi que son impact sur les eaux territoriales de la Chine.

Durant leur déplacement qui a duré 18 jours et qui s'est achevé le 4 juillet, l'équipe de surveillance a collecté des échantillons d'air, d'eau et biologiques dans les zones visées.

Du cesium-137 et du strontium-90 radioactifs ont été découverts dans tous les échantillons d'eau tandis que du cesium-134 a été découvert dans 94% des échantillons, a précisé le communiqué.

Les plus forts niveaux de cesium-137 et de strontium-90 atteignaient 300 fois et 10 fois respectivement le niveau naturel de radiations dans les eaux territoriales de la Chine.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : révision du projet d'amendements du Code de procédure pénale
Les microblogs sont la voix du peuple
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes