Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 30.08.2011 13h47
La Chine lance des programmes de surveillance spéciale de quinze sociétés en matière de contrôle de la pollution

Le ministère chinois de la Protection de l'environnement a annoncé lundi le lancement d'une série de programmes de surveillance de 15 sociétés qui ont échoué à répondre aux exigences en matière de réduction de la pollution établies dans le plan national de contrôle de la pollution.

Ces sociétés ont été invitées à corriger leurs pratiques avant une date limite, a annoncé Tao Detian, porte-parole du ministère.

Un total de sept usines de traitement des eaux usées basées dans la municipalité de Tianjin, dans la région autonome de Mongolie intérieure, ainsi que dans les provinces du Jingsu et du Henan, dans la région autonome Zhuang du Guangxi et la région autonome ouïgoure du Xinjiang sont concernées par ce programme de surveillance pour avoir désactivé leurs systèmes de traitement des eaux usées sans raison valable et avoir déversé une quantité excessive d'eau polluée.

Si ces usines ne peuvent pas respecter cet ordre, les autorités environnementales suspendront la révision et l'approbation des nouveaux projets industriels dans les villes où sont localisées les usines en question, a ajouté le porte-parole.

Le ministère va également surveiller et punir huit centrales électriques situées en Mongolie intérieure, dans les provinces du Jiangsu, du Henan, du Hunan, du Guangdong, du Sichuan et du Gansu, pour avoir falsifié des données relatives à la surveillance des émissions de polluants.

Le ministère a également annoncé lundi que la Chine avait atteint deux des objectifs majeurs de contrôle de la pollution fixés pour la période de 2006 à 2010.

Le taux des émissions de dioxyde de soufre (SO2), principal indicateur de la pollution de l'air, a chuté de 14,29% en 2010, par rapport au niveau de 2005, tandis que le taux de demande chimique en oxygène (DCO), une importante mesure de la pollution de l'eau, a diminué de 12,45% au cours de la même période.

Le 11e plan quinquennal de la Chine (2006-2010) avait comme objectif la réduction de 10% des émissions de SO2 et du niveau de DCO durant cette période.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Libye : la Chine proclame son soutien aux Nations-Unies
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient
Le dilemme du développement du Japon