Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 04.09.2011 09h44
Une conférence internationale sur la paix, l'environnement et le tourisme aura lieu au Népal

Une conférence internationale sur "la paix, l'environnement et le tourisme" se déroulera les 20 et 21 septembre dans la ville de Pokhara dans l'ouest du Népal.

L'objectif de la conférence est de réunir les connaissances, les expériences et les pratiques dans trois disciplines vraisemblablement différentes mais étroitement interdépendantes que sont la paix, l'environnement et le tourisme, et de permettre aux participants de renforcer la compréhension mutuelle et de se mettre d'accord sur des mesures politiques et méthodes appropriées pour gérer ces secteurs.

Les participants viendront de diverses régions du monde pour représenter des ministères et départements gouvernementaux, des organisations non gouvernementales, des académies et des sociétés civiles.

La conférence sera organisée par l'Association de la paix globale et l'Alliance himalayenne pour le Changement climatique en collaboration notamment avec le ministère népalais de la Paix et de la Reconstruction, du ministère de l'Environnement, du ministère du Tourisme et du Comité népalais de l'aviation civile et du tourisme.

La conférence a aussi pour objectif de promouvoir et développer des politiques innonvatrices en faveur d'une paix et d'un développement durables, d'explorer de nouvelles pratiques de développement du tourisme et de gestion de l'environnement pour la paix mondiale, et d'encourager les sociétés civiles à prendre leurs responsabilités envers la société.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un vice-Premier ministre chinois inaugure la première Exposition Chine-Eurasie à Urumqi
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient