Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 19.09.2011 17h23
Chine : aucune nouvelle nappe de pétrole provenant des plates-formes de ConocoPhillips n'a été détectée dans la baie de Bohai

Aucune nouvelle nappe de pétrole provenant des plates-formes du champ pétrolifère Penglai 19-3 de ConocoPhillips n'a été détectée au cours des deux derniers jours dans la baie de Bohai (nord), a annoncé l'Administration océanique d'Etat (AOE).

Cependant, de nouvelles fuites de pétrole sont encore visibles aux environs de la plate-forme C, a indiqué dimanche l'AOE, dans un communiqué.

Selon les estimations, environ 4,51 litres de pétrole se sont déversés samedi dans la mer, une légère baisse par rapport aux 6,56 litres de jeudi.

Mais les opérations de nettoyage n'ont pas été effectuées vendredi et samedi à cause des vents forts et des mauvaises conditions en mer, selon le communiqué.

ConocoPhillips China, une filiale du géant pétrolier américain ConocoPhillips, a signalé les fuites de pétrole auprès des autorités chinoises pour la première fois en juin. Les fuites de pétrole ont pollué plus de 5 500 kilomètres carrés d'eau de mer dans la baie de Bohai depuis juin.

Les fuites de pétrole ont atteint les plages des provinces du Hebei et du Liaoning, causant des pertes économiques pour les secteurs du tourisme et de l'aquaculture des deux provinces.

ConocoPhillips a soumis le 31 août un rapport auprès de l'AOE, affirmant que la compagnie avait éliminé toutes les sources potentielles de déversements et colmaté toutes les fuites de pétrole.

Néanmoins, après plusieurs jours d'examen, l'AOE a déclaré le 2 septembre que ConocoPhillips n'avait pas achevé les opérations de nettoyage.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le président laotien en visite en Chine
Pourquoi la Chine est-elle toujours attaquée lors des élections présidentielles aux Etats-Unis ?
Les prix à Beijing sont-il plus élevés qu'à New York ?
Il faut réduire le fossé des richesses