Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 06.12.2011 14h44
Climat : de si à comment

Les pourparlers climatiques de Durban entrent dans leur seconde phase avec les ministres du monde entier arrivant chacun avec leurs priorités. La délégation chinoise voudrait un accord efficace et équilibré. Mais comme nous allons le voir, ce n’est pas le cas de tout le monde.

La semaine a été difficile à Durban. Les délégués ont saisi l'occasion pour accepter d'avancer vers un acord. Mais il a fallu faire des compromis. La Chine est prête à un accord qui ne satisferait pas tout le monde.

Xie Zhenhua, Vice-ministre

Commission nationale pour le développement et la réforme

"Nous soutenons le Protocole de Kyoto. Et nous avons besoin d'un second engagement. Cela va déterminer le succès des pourparlers de Durban.

Il y a eu des déconvenues majeures au COP 17. L'un est le Protocole de Kyoto. vendredi dernier à Ottawa, le Canada a rendu les choses difficiles.

Peter Kent

Ministre canadien de l'environnement

"Canada travaille pour que le monde trouve une solution internationale au changement climatique. Cela voudrait dire des engagements de la part de tous les grands pollueurs."

Cela va à l'encontre des négociations actuelles. Avec le Canada, on trouve le Japon et la Russie. La Chine soutient le Protocole de Kyoto comme la pierre angulaire du régime climatique.

Xie Zhenhua, Vice-ministre

Commission nationale pour le développement et la réforme

"Nous espérons avoir une bonne évaluation de la première période d'engagement du Protocole de Kyoto. Cela va permettre aux pays de construire la confiance politique. La Chine a toujours soutenu le Protocole de Kyoto. Ca ne va pas changer maintenant."

Autre désaccord, le financement. La délégation américaine rejette la proposition d'augmenter le Fonds du Climat vert. Mais ils voient des progrès dans les négociations.


Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Arrivée de deux pandas géants en Grande-Bretagne
Il nous faut observer avec sang-froid l'escalade du tapage anti-chinois déclenché par Washington
La Chine se tourne aussi maintenant vers la fabrication de vin à Bordeaux...
Ce ne serait pas seulement le vaincu qui « paierait un prix cher » pour la guerre