frenchChine|Economie|International|Afrique|Culture|Vie Sociale|Sport|Sci-Edu|Tourisme|Environnement

Un cargo échoué au large de la Nouvelle Zélande cassé en deux par la tempête, une grave pollution potentielle

09.01.2012 14h01     Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Battu dans la tempête par des vagues de sept mètres de haut, le cargo Rena, échoué depuis trois mois sur le récif de l'Astrolabe, au nord de la Nouvelle-Zélande, s'est brisé en deux, ravivant les craintes d'une pollution au fioul lourd, a-t-on appris le 8 janvier auprès des autorités maritimes du pays.

Les services compétents avaient été activés pour récupérer le reste de fioul contenu dans le navire et réparer tout dommage pouvant affecter l'environnement et le rivage, connu pour ses plages paradisiaques. Mais "On ne connaît pas exactement la quantité de fioul qui pourrait s'échapper, mais les équipes ont été mobilisées", a souligné Alex van Wijngaarden, responsable des opérations des services maritimes néo-zélandais

Le Rena, qui bat pavillon libérien, appartient à l'armement grec Costamare Shipping Company. Il s'était échoué le 5 octobre sur un récif situé à 22 km au large de Tauranga sur la côte Est de l'île Nord du pays, déversant quelque 300 tonnes de carburant et quelques uns de ses conteneurs dans la mer.