Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 24.01.2012 11h15
Le mauvais temps rend les déplacements encore plus difficiles pendant la Fête du Printemps

De fortes chutes de neige et des pluies verglaçantes vont continuer à frapper les parties de l'est et du centre de la Chine, rendant encore plus difficiles les déplacements des millions de Chinois rentrant chez eux pour la prochaine Fête du Printemps.

Le Centre météorologique national a prévu ce matin que du 22 janvier à 8h00 au 23 janvier à 8h00, certaines parties des provinces du Zhejiang, du Jiangxi, du Hunan et du Fujian connaîtront de fortes chutes de neige tandis que les provinces du Guizhou et du Hunan seront frappées par des pluies verglaçantes.

De plus, le centre a prévu une forte chute de températures dans la plupart des régions du pays en raison de l'arrivée d'un front froid. Du 22 au 24 janvier, les températures devraient descendre entre 15°C et 30°C au dessous de zéro dans le nord-est et le nord de la Chine.

Les températures dans les zones centrales et de l'est du pays devraient baisser de 4 à 8 degrés pendant cette période, et le thermomètre devrait plonger de plus de 10 degrés dans certaines parties de ces régions.

La veille du Nouvel An chinois qui tombe cette année le 23 janvier, de nombreux Chinois travaillant ou vivant en dehors de leur pays natal prendront les derniers trains ou emprunteront les autoroutes afin de rentrer pour les réunions familiales. Les gouvernements locaux sont appelés à assurer la circulation routière et à se préparer pour les cas d'urgence.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 21 janvier
Sélection du Renminribao du 21 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?