Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EnvironnementMise à jour 23.03.2012 09h01
Beijing mesurera les niveaux de particules fines PM2,5 sur ses axes principaux

Beijing compte mesurer les niveaux de particules fines PM2,5 dans l'air sur 30 de ses routes principales, et rendre régulièrement les résultats publics en 2012, ont annoncé mercredi les autorités locales.

Chaque mois, 30 axes majeurs traversant les six arrondissements du centre de Beijing feront l'objet d'une surveillance du taux de PM2,5, particules dont le diamètre est inférieur ou égal à 2,5 microns, par des véhicules de contrôle de la qualité de l'air, selon des responsables du comité municipal de l'environnement.

La sonde du véhicule de surveillance sera placée à environ 1,5 mètres du sol, soit à peu près à hauteur de nez, ont-ils expliqué.

Beijing possède déjà un véhicule de surveillance de la qualité de l'air et prévoit d'en ajouter huit plus d'ici 2015, afin de couvrir tous ses districts et arrondissements.

Depuis janvier, l'agence environnementale de Beijing a publié des relevés horaires des niveaux de PM 2,5. L'indicateur de PM2,5 est considéré comme étant plus strict que la norme PM10 précédemment en vigueur dans la capitale.

Selon le plan de travail de Beijing sur le contrôle de la pollution atmosphérique publié en début d'année, la ville compte faire diminuer de 15% d'ici 2015 les taux de PM2,5 dans l'air par rapport aux niveaux de 2010, et de faire baisser le niveau général de pollution atmosphérique de 30% sur la même période.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 22 mars
L'« aurore » a-t-elle fait son apparition en Libye ?
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation