100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>MilitaireMise à jour 22.10.2009 11h13
Chine : l'armée va recruter 130 000 nouveaux diplômés de l'université cet hiver

L'armée chinoise envisage de recruter cet hiver un total de 130 000 nouveaux diplômés universitaires, un record pour la Chine qui entend augmenter le nombre de ses militaires qualifiés, tout en atténuant la crise de l'emploi.

Le ministère de l'Education a annoncé mercredi que les diplômés ayant signé en juin pour faire leur service militaire devaient s'inscrire aux différents points de recrutement du pays au début du mois prochain, période à laquelle commence la conscription.

Ceux qui ne se sont pas encore inscrits peuvent le faire pour rejoindre l'armée. Une fois embauché, chaque nouveau soldat touchera une allocation allant jusqu'à 24 000 yuans (3 500 dollars), destinée à rembourser les droits universitaires ou leurs emprunts étudiants.

Cette somme, payée par le gouvernement central, correspond grosso modo aux droits de quatre années universitaires.

"Cela signifie que c'est l'Etat qui paiera les études universitaires de ces futurs militaires", a expliqué Zhang Haoming, directeur adjoint du département des Affaires étudiantes du ministère de l'Education.

Normalement, l'Armée populaire de Libération (APL) recrute de jeunes hommes de 18-20 ans et de jeunes femmes de 18-19 ans. Pour ceux qui disposent d'une licence, cette limite d'âge peut se prolonger à 24 ans.

Bien que tous les hommes chinois entre 18 et 22 ans, selon la loi relative à la conscription, aient le devoir de servir l'armée pour une période de deux ans, la plupart des étudiants ne participent qu'à une formation militaire d'un mois. Cette formation a lieu souvent au cours de leur premier mois d'université.

Le Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement chinois) a modifié en septembre 2001 la réglementation concernant le recrutement militaire pour mettre en avant, pour la première fois, l'embauche de diplômés de l'enseignement supérieur. Plus de 2 000 étudiants ont été embauchés par l'armée cette année-là.

Ce mouvement montre les efforts de l'armée pour développer ses hautes technologies.

Par ailleurs, la récession mondiale et l'arrivée massive de nouveaux diplômés sur le marché du travail pèsent depuis l'année dernière sur le taux d'emploi. Ce sont deux facteurs poussant un certain nombre de jeunes à choisir l'armée comme travail alternatif.

D'après un sondage mené par le ministère de la Défense nationale en juillet, 1,44 million de nouveaux diplômés (hommes) sur 6 millions se sont dits intéressés par le service militaire.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine intensifiera sa coopération financière avec l'ASEAN
Grippe A/H1N1: une seconde vague de contagions frappe la Chine
Foire du Livre de Francfort : la Chine et l'Occident à l'écoute de l'un l'autre
Faire fi de l'héritage de la guerre froide et aller de l'avant
Conviction et scepticisme sur l'IBED