100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>MilitaireMise à jour 26.10.2009 13h31
Les Etats-Unis ouvreront à la Chine plusieurs zones militaires interdites sensibles

A l'invitation du Secrétaire d'Etat américain à la Défense Robert Gates, le Général Xu Caihou, Vice Président de la Commission militaire centrale de la République populaire de Chine, effectue une visite officielle aux Etats-Unis du 24 octobre au 3 novembre. La partie américaine s'est engagée à ouvrir et à faire visiter à Xu Caihou et aux hauts officiers chinois qui l'accompagnent plusieurs zones militaires interdites sensibles, y compris le Centre de commandement stratégique chargé des armes nucléaires et de l'e-guerre, et ce sera la première fois que des plus hauts gradés de l'Armée chinoise seront autorisés à rendre visite à ledit Centre américain de commandement stratégique.

Le Ministère chinois de la Défense nationale a déclaré que la présente visite aux Etats-Unis du Général Xu Caihou et de sa suite a pour but de concrétiser les importantes vues identiques sur l'amélioration et le développement des relations entre les armées des deux pays, auxquelles ont parvenues les deux Présidents chinois et américain Hu Jintao et Barack Obama, ainsi que de renforcer la compréhension et la confiance mutuelle, de développer l'amitié, d'élargir la coopération et de contribuer davantage au développement et à la progression des relations entre les deux armées chinoise et américaine.

Selon des médias américains, la visite aux Etats-Unis de Xu Caihou est menée tout juste à la veille de la première visite en Chine du Président américain Obama, c'est pourquoi la Maison Blanche lui accorde une importance toute particulière, car les relations entre les deux armées font parties justement des principaux sujets de discussions d'importance primordiale prévus entre Barack Obama et son homologue chinois Hu Jintao. Les autres importants sujets de discussions entre les deux dirigeants comprennent les efforts en commun en vue de surmonter la crise financière, les mesures à prendre pour faire face au changement climatique mondial ainsi que le règlement des projets nucléaire de la Corée du Nord et de l'Iran.

Parlant de la visite aux Etats-Unis de Xu Caihou, le Porte-parole du Ministère chinois de la Défense le Général de division Qian Lihua a dit : « Au cours de cette visite, le Vice Président Xu Caihou rencontrera des dirigeants militaires et politiques américains et visitera plusieurs unités militaires, dont le Quartier général des forces américaines de la Région du Pacifique, le Centre de commandement stratégique, la base d'entraînement des forces terrestres du Fort Benning, la Base des forces navales de San Diego, la base des forces aériennes de Nellis, l'Ecole des officiers de la Marine d'Annapolis, … etc. ».

Le siège du Centre américain de Commandement stratégique se trouve dans l'Etat de Nebraska et installé dans la base aérienne d'Offutt. Etabli en 2002 sur la base de la combinaison du Centre de commandement spatial et du Centre de commandement stratégique, il a pour tâche de combiner organiquement le combat dans l'espace, l'affrontement informatique et la capacité d'attaque et de frappe et d'exécuter des missions de frappe dans l'espace et à l'échelle mondiale. Le jour même où avaient eu lieu les attaques terroristes du 11 septembre 2001 à New York, George W. Bush, qui était alors Président des Etats-Unis, s'était rendu dans les abris souterrains du siège du Centre de commandement stratégique en question où il a dirigé tout le pays pour faire face à ces attaques terroristes. D'après des analystes, l'invitation lancée cette fois-ci par l'Armée américaine à de hauts dirigeants de l'Armée chinoise pour des visites à ce genre de zones militaires interdites sensibles est en fait un geste fait par la partie américaine en vue de renforcer la confiance mutuelle entre les deux armées des Etats-Unis et de la Chine.

Des médias français ont rapporté de leur côté que la partie américaine profitera certainement de l'occasion de la visite de Xu Caihou pour exprimer à la partie chinoise leur inquiétudes à propos du déploiement par celle-ci d'un nouveau type de sous-marins nucléaires, car d'après les informations recueillies par le Pentagone, la Chine prévoir de déployer l'année prochaine cinq sous-marins nucléaires d'un nouveau type, lesquels seront équipés chacun de douze missiles balistiques intercontinentaux à ogive nucléaire.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un système de service public de vélo sera établi à Wuhan
Un conseiller d'Etat chinois reçu par le président français
Chine : l'achat de logements empêche la consommation
L''antidumping' porte préjudice à qui ?
Foire du Livre de Francfort : la Chine et l'Occident à l'écoute de l'un l'autre