100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>MilitaireMise à jour 28.10.2009 13h42
Les militaires chinois s'engagent vers la collaboration, pas vers la confrontation

Le but du développement de l'armée Populaire de Libération (APL) est la protection du développement économique de la Chine et la sauvegarde de son intégrité territoriale, a dit un général chinois de haut rang lundi 26 octobre aux Etats-Unis.

Le Général Xu Caihou, Vice-président de la Commission militaire chinoise, a insisté sur le fait que la Chine désire avoir des relations internationales placées sous le signe de la collaboration.

S'adressant à un public d'experts en politique étrangère au Centre d'études stratégiques internationales, un groupe de réflexion situé à Washington, le Général Xu a dit que les liens militaires allaient généralement dans une "direction.positive".

"Nous sommes maintenant essentiellement engagés vers un développement pacifique et nous ne voudrons ni ne pourrons menacer aucun pays" et "certainement pas les Etats-Unis", a dit le Général Xu.

Des officiels américains se sont inquiétés sur ce qu'ils considèrent de la part de la Chine comme une expansion militaire sans précédent l'année dernière. La semaine dernière, le secrétaire à la Défense Robert Gates a dit qu'un meilleur dialogue était nécessaire afin d'éviter "des erreurs et autres mauvais calculs".

"Je veux qu'il soit clair que les quantités limitées tant d'armement que d'équipement de la Chine sont entièrement prévus pour satisfaire les exigences minimales nécessaires pour assurer la sécurité nationale", a dit le Général Xu.

"Nous ne chercherons jamais à obtenir une quelconque hégémonie, expansion militaire ou nous engager dans une course aux armements", a- t-il dit.

Le Général Xu a dit que le nombre à deux chiffres de dépenses militaires de la Chine est plutôt bas, tant en termes réels qu'en pourcentage de son PIB.

Alors que les dépenses militaires américaines atteignent 4,8% du PIB, celles de la Chine ne représentent que 1,4%, a-t-il dit.

L'armée Populaire de Libération (APL) se concentre essentiellement à la protection du développement économique de la Chine et à la défense contre les menaces séparatistes et extrémistes qui, a-t-il dit, sont clairement en augmentation.

"Il y a toujours un profond fossé entre la Chine et le monde développé. Nous sommes essentiellement tournés vers un développement pacifique et nous ne pourrons, ni ne voudrons, entrer en concurrence ni menacer aucun pays, a-t-il dit.

"Nous croyons que nous devons traiter avec prudence les affaires internationales, tant courantes que futures à l'esprit de chercher l'accord plutôt que l'affrontement, et une stratégie gagnant- gagnant plutôt que de jouer à des jeux dangereux", a-t-il dit.

Le Général doit rencontrer Robert Gates mardi, dans le cadre d'une tournée aux Etats-Unis, qui l'amènera aussi à visiter des bases et installations américaines dans le pays – les derniers en date des efforts périodiques menés par les deux pays pour améliorer des relations souvent tendues.

Cette visite vient juste avant celle du Président Barack Obama, qui accomplira sa première visite en Chine du 15 au 18 novembre.

Le Général Xu a dit que la Chine souhaite revigorer les relations entre les militaires des deux pays, mais a aussi prévenu que Pékin considérait que les récentes incursions de la part de navires américains dans la zone économique des 200 miles étaient une violation de sa souveraineté.

Mais il a dit que les relations sino-américaines avaient connu une "transition douce" depuis que le Président Obama avait pris ses fonctions en janvier, faisant évoluer les relations entre les deux pays vers une nouvelle étape.

Les relations sino-américaines sont une des relations bilatérales les plus importantes du monde. Les échanges et la coopération entre les Etats-Unis et la Chine sont importants pour la paix dans le monde et pour son développement, a-t-il dit.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Survenance du pic de propagation de la grippe saisonnière à Beijing
Un système de service public de vélo sera établi à Wuhan
Nicolas Sarkozy brandit "la Douce France" comme étendard de l'identité nationale
Il ne faut pas accorder trop d'importance aux propos légers tenus par certains fonctionnaires de la banque centrale de Chine
L'élection de Jean Sarkozy en tant qu'administrateur de l'EPAD suscite controverse et suspicion