100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 10.11.2010 15h06
Au Mozambique, des rats deviennent démineurs
Le rat est récompensé

L'Apopo, une organisation belge, vient de trouver une valeur et une utilité sociale aux rats.

Bart Weetjens, fondateur d'Apopo, entraîne ses rats. Il dispose de 24 hectares et de 1 500 mines pour les exercices de détection. Les rongeurs ont des capacités olfactives exceptionnelles. En une demi-heure, un rat peut inspecter une surface égale à 100 mètres carrés. Et pour la même superficie, un homme a besoin d'une journée avec un détecteur de métaux.

Quand un rat trouve un explosif, il s'arrête et commence à creuser. C'est le signal de l'exploration : on sait qu'une mine a été découverte.

Depuis 2003 au Mozambique, Apopo et ses partenaires ont localisé des milliers d'explosifs et grâce à eux, plus de 50% du pays a été passé au peigne fin. Quatre provinces du Nord sont aujourd'hui hors de danger.

[1] [2] [3]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine