100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 17.11.2010 13h11
Le RDC se déclare ouverte à tout investisseur étranger

Le gouvernement congolais reste ouvert à tous ceux qui veulent investir pour le développement de la République Démocratique du Congo (RDC), a indiqué mardi le ministre congolais des Affaires foncières, Maj Kisimba Ngoy, au cours d'un échange avec des investisseurs belges en séjour à Kinshasa.

"Le marché est largement ouvert et n'attend que l'ingéniosité de l'entreprenariat privé. Il y a de la place pour tous et des opportunités d'affaires énormes dans pratiquement tous les secteurs économiques", a affirmé le ministre Kisimba faisant l'intérim du ministre du Plan.

Pour le ministre Kisimba, le gouvernement congolais a la ferme volonté de travailler la main dans la main avec le secteur privé dans le cadre d'un partenariat responsable et profitable à tous.

"C'est dans ce sens que s'inscrivent les efforts qu'il consent pour stabiliser le cadre économique, améliorer la gestion des finances publiques, reformer les entreprises publiques et améliorer le climat des affaires", a-t-il indiqué.

Une délégation d'opérateurs économiques et des investisseurs belges, composée de plus de 200 hommes d'affaires wallons et bruxellois de plus de 70 entreprises, séjourne depuis dimanche en RDC en mission de prospection en vue de la signature des contrats de partenariat dans les différents secteurs notamment, la construction, l'énergie, l'eau , l'environnement, le transport et la mobilité urbaine.

La délégation est conduite par le ministre bruxellois en charge de l'Economie, de l'Emploi, de la Recherche scientifique et du Commerce extérieur, Benoît Cerexhe.

Des opérateurs économiques congolais ont effectué une mission similaire en Belgique, du 19 au 27 juillet 2010.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine restreint l'achat des logements pour les individus et les institutions étrangers
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI